La presse et son honneur

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

bon anniversaire !, beaucoup d'articles intéressants certes !, mais un peu de faiblesse en ce qui concerne les analyses économiques ... parfois Mediapart se prélasse dans la facilité   

..être de gauche ou avoir cette sensibilité , n exonère pas de réfléchir au financement de manière non populiste ...

Sur la question de savoir si des citoyens prennent en mains leurs moyens d'information, je suggère que quelqu'un paie une connexion internet à notre ami patron de "Mediapart". Il est évident que tout le monde ne se satisfait pas d'une parole unique.

Par exemple sur l'affaire Takieddine celui qui ne se reposerait que sur TF1 ou sur "Mediapart" en raterait une grosse partie (cf comme épisode parmi d'autres la publication des "documents Takieddine" sur livre numérique par un journaliste d'owni.fr)

Le 16 mars de mémoire c'est aussi l'anniversaire des élections législatives de 1986, qui ont vu l'éradiction des socialo-communistes et l'entrée du FN au Parlement. A l'époque Ségolène Royal léchait François Mitterrand. Et la presse libre c'était la presse étrangère, faute d'internet.

En 86 on était encore dans le premier septennat.

Pour Ségolène Royal a priori c'est à partir de 1988 qu'elle a réussi à obtenir un fromage (au sens propre comme au sens figuré).

Témoignage édifiant sur l'attelage Mitterrand/Royal dans l'ouvrage de Jean Quatremer qui vient de sortir.

Bonjour,

  Il est vrai qu'il avait une "certaine dimension" , mais c'était un voleur comme tous les autres , son charisme ne l'absout pas pour autant .....

Francois MITTERAND est un 

Democrate qui a respecte la stratégie jacobine issue de la Royauté. La Ve république  donne trop de pouvoir au conseil constitutionnel pour le droit à la transparence , l'équité et le dialogue par des tetextes et des methodes connues de tous à priori.

TRes bonne intervention d'Edwy PLENEL et qui restera historique.

Neanmoins comment Mediapart à relayé les propositions  aux candidats à la Présidentielle (suite au forum des 10 et 11 mars au siège de la  Cfdt) et le manifeste signée par 9 organisations de la societe civile et les corps intermédiaires.

2012 Pour un pacte social le manifeste 

Voir sur le site organisation signataires.

Quelle place pour la société civile dans la démocratie ?

Apres les attaques du candidat  de la droite extrême contre les corps intermédiaires.

Camus et Victor Hugo : merci Edwy pour la postérité.

 

 

Boddisavata (e)

Vos informations ont toujours uèn goût de chaussette

vous avez dit "éradication", ai-je bien lu "éradication" ? décidemment, c'est retour vers le passé, on dirait du gringoire ou du Je suis parout ! bravo d'être constant dans votre lutte contre les valeurs universelles de la République

j'ajoute que le "léchait" est d'un rebattet !

@melba

Bravo, gardez la pêche!

...

Dominiquesamvazaussi...

Oh Too loose! La loose too much !

A lire certains commentaires plus haut, j'ai l'impression que de délicats disciples de Frédéric Lefevre se sont glissés parmi les abonnés de MP... Ou alors est-ce un bête troll (nouveau ici...). En tous cas, il répète en gros les déclarations en 2010 du sympathique porte-parole de l’UMP à l'égard de Mediapart : « Un site aux méthodes inqualifiables financé par un riche homme d’affaires »...   Il faudra qu'on m'explique pourquoi les gens de l'UMP ont cette fixation à l'égard de Xavier Niel (= le « riche homme d’affaires ») et de MP (là pas besoin d'explication, j'en connais la raison...). Ma compréhension est que Niel est un des contributeurs (au 88ème rang à un certain moment) de la société des amis de MP, qui elle même ne représente que 19% du capital (voir le graphique dans le corps de l'article). Donc ?

Très amusant, cet effet pervers de la recommandation, Cucurbitacée. Vous voilà en tête de gondole à répondre "Kass toi, Pov Kon!" à des commentaires qui n'en demandaient pas tant...

Oui Lise,

     Dommage que trop ici encore persistent à préférer l'invective. Comme pour un journal, une démocratie est à notre image. J'espère que nous saurons nombreux soutenir cet exellent média comme il se doit afin qu'il ne lasse pas, en tombant dans ce travers désespérant de la médiocrité lorsqu'elle s'avère inapte à développer avec courtoisie des arguments sensés et respectueux de la différence d'opinion. Y compris et surtout lorsque nos commentaires s'avèrent en totale opposition avec les idées que d'autres prôneraient. Le dialogue et les lumières qui pourraient en naître ne sont audibles qu'à ce prix.

     La rédaction de MDP s'y astreint avec talent, tout comme une grande majorité de commentateurs, merci à eux. Efforçons nous de poursuivre dans cette voie, trop nombreux sont ceux qui souhaitent nous en écarter.

Très Cordialement. 

 

    

Don't feed the troll et Wikilove sont les deux mamelles des forums et des commentaires, il en faut des Boddi pour nous distraire et nous faire lire autre chose que ce qu'on a envie parce qu'on est d'accord avec.

On a bien eu très longtemps sur la matinale de France Inter l'inénarrable Jean-Marc Sylvestre, qui nous réveillait avant que les humoristes tentent de faire aussi drôle ; la diversité des points de vue est la base de la construction collaborative, c'est ça aussi la liberté de la presse et la liberté d'expression. La loi Etats-uninenne a le premier amendement, la France a ses trolls de forums, on en trouve même parfois qui ont des arguments plutôt que des anathèmes.

Oui, vraiment étrange cette attitude, celle de taire, d'atténuer, d'éviter, jusqu'à effacer ! Ne viendrait-elle pas de la culture, celle de l'inféodation générale au cours de notre histoire ? Et croire encore à présent, que la République est le prolongement de la Monachie ? 

Ils en ont tous bien joué nos présidents, regardons-les... de près, ils se prennent pour des monarques ! Les habitudes ont la dent dure. Les us et les coutumes ne s'effacent pas si facilement... dans l'inconscient !

Il sait cela notre souverain Bienveillant... que nous sommes des moutons ! Il a vu de ses ministères, que lorsque nous ronchonnions il n'y avait rien à craindre, lorsque nous gueulions, il s'en moque, il aime au contraire, que lorsque nous... Rien, nous ne faison rien, nous rentrons penauds à la maison regarder notre chère télévision et boire un canon ! ;-)

La solidarité serait sans doute la potion, c'est pour cette raison, que le Cher Vaillant, s'accompagne des meilleures intentions pour imposer la division. 

Pauvres de nous, nous sommes à la fois responsables de ce qui nous arrive et victimes de fous ! En pleurs

Vous avez la solution, vous, de comment s'extraire de cette situation ? 

 

 

Pourquoi se mélanger à la bouse ?

Par ailleurs en cas de besoin urgent de financement c'est plus pratique d'avoir affaire essentiellement à des milliardaires.

Vu l'augmentation de l'ISF à venir "Mediapart" va crouler sous les offres de capitaux.

Oui, c'est bien de ne pas oublier les autres, donc Merci Médiapart, Merci le canard, merci Charlie !!! Nous nous serons fidèles ,( en accord avec Serge Mignard). E.Gaudin

Je suis content que l'extreme gauche fasse reference, de plus en plus, a Camus. Mais c'est en grande partie une usurpation, me semble t'il. La revendication de Camus repose sur une vision selective et un peu biaisee de sa pensee, et de son action.

Camus etait contre l'independance de l'Algerie (M. Plenel a une obsession anti-colonialiste) meme s'il denoncait l'attitude "coloniale".

Camus: "Si j'avais à choisir entre cette justice et ma mère, je choisirais encore ma mère" ("cette justice" etant celle du FLN).

La revolte de Camus est assez incompatible avec un engagement pour ou contre un systeme. Elle est individuelle, philosophique, politique au sens ou elle magnifie l'idee de communaute humaine, pas politique au sens ou elle poursuit une idee a priori, positive ou negative, de construction sociale.

  • Nouveau
  • 16/03/2012 14:49
  • Par

Bonjour Mediapart et félicitations pour votre succès.

Vous voulez laver l'honneur du journalisme. Pour cela vous avez deux choses à faire, l'une simple, l'autre compliqué.

1 - la simple: des excuses publiques pour l'enquête sérieuse et sourcée de Denis Robert

2 -la compliquée: une vraie enquête sur le 11 Septembre 2001 qui saurait éviter la caricature ou la stigmatisation.

Marie-Caroline merci encore pour vos contributions - pourriez-vous nous parler des retraites qui sont/seront indexées sur le PIB (croissance) (inflation)  ??? 

@MCP : Naturellement un journaliste a des opinions. Ici, je suis souvent d'accord avec eux. Cependant, Comme vous écrivez : "un journaliste de dire ses propres convictions et de les étayer" à condition qu'il le fasse clairement. Et non pas comme Valentine Oberti ici : http://www.mediapart.fr/journal/france/140312/bayrou-100-000-euros-de-budget-pour-les-sondages

Il s'git d'une brêve, caricaturale, que j'ai démontée ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/pmabeche/150312/voici-un-acte-de-guerre

J'aurais pu le faire sur d'autres articles d'autres journalistes

 je regrette le positionnement de Médiapart et le parti pris évident pour certains candidats, je mets tout de même mon coup de chapeau pour le journalisme d'investigation , qu'on ne trouve quasiment plus ailleurs, et qui justifie  largement que Médiapart continue son chemin, car nous avons besoin de Vérité.

pour cette raison, je  continue l'abonnement,mais ça ne m'empêche pas de penser que le pluralisme des idées politiques  n'est pas traité de manière équitable,  dans le fond des articles durant cette campagne...c'est regrettable..

 

 

 

je parle des articles sur la campagne des candidats non" estampillés à gauche" hors sarkozy, pas des autres  moyens médiatiques, qui malgré tout restent minoritairement mis à disposition pour les idées  autres que de gauche. Je parle du traitement du fond des ces articles, qui est lamentable, et qui se contente de superficiel, voir de mépris latent..On peut avoir des idées différentes et mériter le respect de la présentation, ça donne au moins les moyens d'un débat démocratique .

Re;

  @ winsson

  Impossible d'alller au bout ......vous avez déja du vous faire virer de plusieurs postes .......votre intolérance est à la limite du respect des petits penseurs-liseurs de médiapart .......

 Creez votre propre edito, vous qui avez tant de critiques .....mais je ne pense pas que vous aurez beaucoup d'audience ......

Pas du tout. Vous seriez un disciple de Mao (le théoricien de la guerre révolutionnaire, pas le vieux pourri), ou un joueur de Go, vous sauriez que la meilleure façon de combattre est de le faire de l'intérieur, tant qu'on a évidemment la liberté suffisante. Et, pour le moment, c'est encore le cas ici.

@ jcdion

C'est Etoile66 qui en met des tartines indigestes, pas @ winsson !

 

Vous cassez l'ambiance là, Etoile ! Sourire

Mais, l'essentiel n'est-il pas qu'à cette heure, il y a 6 recommandations ?....

Pourquoi JFK n'a pas une tribune ,  un blog sur Mediapart  . Il n'est pas abonné  ?  Pas de pseudo  ?  C'est inouï !

@ Myrelingues...  Rigolant

Etoile veut, sans doute, gagner son paradis !

C'est une parano, comme on peut en rencontrer un peu partout, et y compris à Médiapart. Ses revendications très exigentes n'ont en effet aucun fondement ni aucune importance. Ele aurait d'ailleurs plutôt tendance à desservir son idole.Vraiment dommage pour celui qu'elle cite si souvent..

Vous n'abordez pas souvent ce point de vue, mais je vois la démocratie et la liberté de la presse comme des applications du principe de la représentation à deux pouvoirs différents.

 

Les pouvoirs exécutif et législatif sont confiés par la démocratie représentative à des personnes choisies pour leur capacité à s'en occuper parce que pour les questions complexes, la démocratie directe ne peut pas fonctionner : s'il faut dix heures d'auditions de divers spécialistes et autant de lecture de rapports scientifiques de divers bords pour se faire une opinion, le citoyen ne peut pas voter valablement.

Le vice de la chose est que le candidat supposé compétent une fois élu n'a souvent d'autre objectif que de se faire réélire, ce qui est évidemment au détriment du temps passé à faire son boulot, c'est-à-dire étudier les questions, en discuter éventuellement ou en rendre compte à ses électeurs, faire avancer les propositions ou contrecarrer les lobbies. L'intérérêt du candidat peut donc être en opposition avec celui de ses électeurs, mais ça reste le pire système à l'exception des autres...

 

Pour le pouvoir de la presse, la représentation pour le citoyen consiste à payer pour que des gens compétents fassent les enquêtes, interviewent les bonnes personnes, suivent et démêlent les fils et présentent leurs conclusions. La complexité de la société technologique évoquée dans l'article justifie le système : pas facile de s'informer, pas de temps ni de compétences d'investigation, pas de connexion ni de légitimité à interroger des experts, etc.

 

L'avantage de Mediapart que souligne involontairement Etoile c'est que dans l'abonnement à Mediapart, au Canard ou à @SI on sait ce qu'on paye, alors qu'en achetant un hebdo ou un quotidien grand public on a un couscous-boulettes de coûts et de recettes aussi obscur que complexe, avec une part du prix payé revenant au journalisme aussi inconnue que probablement infime parce que honteusement cachée.

 

La recette de ce qui marche se retrouve par exemple dans l'offre de téléphonie de Free qui pourrait être aux autres opérateurs ce que Mediapart est aux hebdos politiques : un produit simple (de l'info, des enquêtes), à un prix simple, sans lecteur DVD chinois, montre soi-disant française ou remise spéciale sur prix gonflé. Et je n'ai pas encore trouvé le vice démocratique, dans la mesure où le client paye pour la qualité du produit, l'intérêt du journaliste représentant de ses lecteurs est de pérenniser la relation de confiance autant que son avenir en fournissant le produit que le financeur attend : pour être réélu et susciter le réabonnement, il faut faire son boulot.

En plus d'être démocratique, c'est moral, donc bon annniversaire quand même, mais c'est pas pour ça qu'on vous félicite, c'est pour le boulot qui a été fait et celui qu'on espère que vous ferez demain en notre nom.

@Etoile 66 ! Cohn-Bendit sort de cette galaxie ! Tu nous brouilles l'écoute !

Cher Jean-Bernard,

Votre culture médiatique ne vous a-t-elle pas appris qu'il convient de lire toute la presse pour être correctement "informé" et non pas la presse qui pense comme vous?

Il est vrai que la culture médiatique est quasiment nulle dans l'Education nationale en France. On n'y apprend pas du tout la critique médiatique, dans aucun cours d'ailleurs.

Par contre, on enseigne bien aux petits Français à "respecter l'autorité", il y a même une "appréciation" dans le bulletin de notes du CM1 ou CM2.

Ahurissant pour les démocraties de plein exercice, mais absolument réel.

Vous semblez avoir bien ingurgité ce que l'on vous a enseigné.

Cela me fait horriblement mal de voir le pays où je suis née vivre dans une telle "monarchie élective".

En fait, RIEN n'a changé depuis la fameuse "révolution", qui a vite remis un "souverain" sur le trône juste quelques années plus tard, devant lequel tous venaient s'incliner.

Je rentre juste de Vienne où l'on voit encore les traces de la France, qui ne sont en rien positives, tout comme dans toute l'Europe de l'Est d'ailleurs. La trace sanguinaire de Napoléon se trouve dans toute l'Europe. En France, l'Education nationale parle "d'épopée" et de "gloire", de "grande armée"...

Il suffirait juste de sortir un peu de son emprisonnement idéologique, de voyager un peu et d'écouter...

J'ai rencontré à Vienne plusieurs Français, dont des Parisiens, qui disaient eux-mêmes qu'ils étaient étonnées de découvrir ce qu'ils voyaient et entendaient, dont on ne leur avait touché mot.

Et oui, si vous restez à toujours lire les mêmes médias qui vous racontent toujours ce que vous voulez entrendre, ce n'est pas demain que vous constaterez combien vous êtes enfermé bénévolement.

Je vous plains, tout simplement.

@ Cucurbitacée,

Je vous répondrais la même chose...

Chère Arpège,

Rentrée de Vienne il y a quelques heures, je lis votre commentaire dont je vous remercie.

"J'avoue que l'aspect idolâtre de bien des commentateurs ici même vis à vis de Mediapart me gêne terriblement. J'oscille entre pitié et... pitié. "

C'est exactement ce que je ressens.

Je suis assez effarée de voir à quel point la soumission a été inculquée à ce peuple qui se veut être une "lumière" pour les autres!!! C'est une soumission bénévole, absolument dangereuse et presque quasi omniprésente, à tous les échelons, dans tous les milieux.

Encouragée par l'Education nationale, poursuivie par ce qui a été appelé "élites" ou "intellectuels" - on y cherche en vain les "intellectuelles" car c'est un milieu purement machiste - devant lesquels s'applatissent journalistes et autres commentateurs. Inconcevable hors de France, sauf peut-être en Russie, dans ses anciennes républiques ou en Afrique...

Cela me rappelle un commentaire d'Axel J. qui a vécu plus de 10 ans à Helsinki, dont le pays est classé en 1ère place au monde pour la liberté de la presse:

"Chère Etoile,

Comment ne pas reconnaître dans cet exemple si souvent partagé, le sentiment décourageant qu'on ressent avec ceux qui semblent si loin, si profondément dans la condition de l'esclave pour qui la seule perspective d'amélioration de sa condition, c'est la qualité de la chaîne qu'il a au cou?


Mais ces "esclaves revendiqués" qui semblent refuser de prendre leur propre vie en main, certes ont une part de responsabilité dans tout le processus (si dans l'exemple des médias décadents il y a "l'offre", ils sont "la demande"...), mais on doit leur reconnaiitre les excuses de se faire mener en bateau par plus malin et plus fort qu'eux, notamment par les politiciens professionnels.


La carrière politique ne devrait s'apprehender qu'en termes de parenthèse provisoire, quelques années utiles dans une vie autrement remplie d'autres multiples expériences professionnelles et autres.

Les Français considèrent la politique comme un métier qu'on peut exercer toute sa vie, et par extension, considèrent normal tout ce qui est carriérisme, c'est-à-dire tout faire pour rester en place, pour avantager la logique de parti, pour faire des calculs politiciens etc, même en faisant passer l'intérêt général et celui du pays, au second plan.


C'est une mentalité de serfs héritée du temps de la monarchie absolue. Le roi est remplacé par des "représentants élus", mais le système n'a pas changé, et surtout pas l'inconsciente soumission de serf, d'esclave.

Penser, c'est "difficile, interdit et puni" dans une telle mentalité.

Et pour se soulager, en guise de soupape de décompression, il y a "le jour des fous" ou "le bouffon du roi" ou "les guignols": ça dépend de la culture et de l'endroit du monde où on se trouve. "

 

Il décrit parfaitement la situation.

Penser, c'est "difficile, interdit et puni" dans une telle mentalité. Et pour se soulager, en guise de soupape de décompression... il y a "Les Guignols de l'info" ou le "Canard enchaîné" qui sont devenues de vraies institutions dont Axel décrit fort bien la raison d'être et le succès avec tous ses rouages.

 

Mais Axel a quitté cet enfermement et a une tout autre vision, une vision comparative, de la situation de son pays qui se classe 38ème au niveau mondial pour la liberté d'expression derrière le Mali et le Niger...

.

J'attends toujours une réponse CLAIRE d'Edwy Plénel sur la question posée sur le nuage informatique de son journal, notamment celui des présidentielles de 2012.

Nous verrons bien s'il répond plutôt que de se justifier et de polémiquer.

 

Cher Edwy,

Rentrée d'un voyage à l'étranger, dans la sympathique ville de Vienne que j'ai découverte à cette occasion, je lis votre commentraire.

Il ne répond en RIEN au mien sur les méthodes de médiapart et renvoie la balle sur un seul point, de moindre importance.

Je parlais de la liberté de la presse, vous me répondez Bayrou.

Mais ce n'est qu'un seul exemple parmi des centaines.

En outre, si  vous aviez lu mon blog, cher Edwy, vous constateriez que je vous ai mentionné. Et non seulement mentionné, j'y répondais à un lecteur:

---------

27/02/2012, 22:13 par christian paultre

Quel boulot chère Etoile vous vous investissez vraiment pour la campagne.

Bravo

28/02/2012, 08:30 par Etoile66

Tout simplement parce que je connais un autre fonctionnement beaucoup plus démocratique, celui d'Europe du Nord, et que je suis en colère de voir à quel point tout est verrouillé en France.

Comme le dit le titre de mon blog: La France... une Démocratie?

Jusqu'à présent non, c'est une République monarchique.

--------

Vous ne répondez absolument pas sur le "nuage" informatique qui montre de manière très "mathématique" la gestion de vos articles.  Le voici en ce 21 mars 2012:

.

 

Nuage mots-clés Elections présidentielles 2012 ce 21 mars 2012 © mediapart Nuage mots-clés Elections présidentielles 2012 ce 21 mars 2012 © mediapart

.

C'est avec plaisir que je lirais (et les lecteurs attentifs - et non cireurs de pompes majoritaires ici - également ) comment vous nous expliquez la taille des mots-clés dans le "nuage" de la présidentielle et pourquoi certains mots-clés sont en majuscule et d'autres en minuscule.

 

Nous attendons donc votre réponse "technique" avec une certaine expectative...

Car elle expliquera le reste toute seule.

Bien cordialement

Je suis on ne peut plus d'accord avec cette idée terrible de soumission des Français, sous des dehors apparemment critiques, comme pourraient le laisser penser effectivement Les Guignols et le Canard mais aussi Mediapart, et qui ne sont autre que ce que les Situationnistes appelaient la "critique intégrée" ou de la "subversion intégrée".

PS: Je n'ai pas de mérite à citer les Situationnistes, c'est à lire sur Mediapart dans un court lien sur le philosophe François L’Yvonnet, proche de Baudrillard, dénonçant dans un petit livre «l’intégrisme de la rigolade», ici: Homo comicus ou l'intégrisme de la rigolade

Comme quoi, tout n'est peut-être pas perdu :-))

recommandé et j'applaudis .. 

Omerta regrettable d'autant plus que les références historiques faites par Asselineau donnent une lumière très crue sur les évènements actuels . 

moi aussi je vous remercie d'exister.

Depuis votre création, je suis fidèle abonnée, et ne l'ai jamais regretté. Grâce à vous, à vos investigations sans concession, des faits graves, importants, essentiels à une démocratie, seraient restés inconnus du public. J'évolue danr un milieu assez peu intéressé par la chose politique,

Alors le plus souvent j'envoie autour de moi, certains de vos articles. Merci aussi de permettre à vos abonnés de le faire aussi facilement.

Continuez, continuez et btavo



Entierement d'accord!!!

  • Nouveau
  • 16/03/2012 15:21
  • Par

Bravo à toute l'équipe de Médiapart. Heureux de voir que votre succès éditorial se concrétise dans vos chiffres et votre pérennité. Chacune des affaires que vous avez sortie nous a donné la certitude de participer avec vous à la défense de notre démocratie.

ça tombe mal. Un exemple : http://blogs.mediapart.fr/blog/pmabeche/150312/voici-un-acte-de-guerre

l'honneur de la presse !

voilà un article que je ne peux pas lire.

Merci à toute l'équipe de Médiapart !

Il est urgent de continuer à restaurer un espace démocratique citoyen.

 

Enthousiaste en 2007 jusqu'au point de me pré-abonner, je suis encore là après plus de quatre années.

Vive la presse libre et indépendante!

Vive Mediapart!

J'allais l'écrire ! http://blogs.mediapart.fr/blog/pmabeche/150312/voici-un-acte-de-guerre

.

 

pmabeche,

Vous avez beau vous égosiller RigolantClin d'œil, répéter et remettre le lien de votre analyse...  analyse que l'on peut juger crédible car forte d'une expérience de plus de 40 ans dans l'étude de cette nouvelle "guerre de désinformation"... personne ne veut vous entendre :

le décryptage de la désinformation, basée sur des méthodes de manipulation de l'information,  que Mediapart emploie, comme les autres médias, dans les articles  relatifs à F.Bayrou et à sa campagne présidentielle, n'intéresse pas les abonnés de gauche qui s'expriment sur ce site...

ils ne veulent pas voir, ils ne veulent pas entendre...  ils se fichent de F.Bayrou qu'ils insultent à chaque parution d'article , ils le ridiculisent et tournent en dérision ceux qui le soutiennent, les articles de Mediapart les confortant dans leur opinion. 

 

En effet, le traitement de la campagne de F.Bayrou n'occupe qu'une très faible place dans le travail journalistique de Mediapart, et, s'il donne lieu à critiques,  n'entache pas la qualité de son journalisme d'investigation pour lequel l'on ne peut avoir que du respect.

Cependant, il eut été préférable que Mediapart s'abstienne de toute couverture de la campagne de F.Bayrou, tout en en informant ses abonnés,  plutôt que d'utiliser, pour ce faire, comme ses concurrents,  la désinformation !

 

C'est d'ailleurs à cause de cette même désinformation généralisée qu'il est fort possible, malheureusement, que Sarkozy et ses sbires l'emportent,  poursuivent et achévent, ainsi, au cours de ces  5 prochaines années, la destruction totale du modèle social de la France et qu'ils mettent à bas, pour reprendre l'expression de F.Bayrou, tous les piliers de la République Française.

Je ne doute pas des efforts que F.Hollande voudrait faire pour enrayer cette mise à mort de notre République...  Mais je trouve qu'il est stupide et contreproductif de rejeter et de tout faire pour détruire la candidature d'un homme honnête, sincère, droit dont les "valeurs" sont sans doute les mêmes que celles de F.Hollande.  Les "valeurs" étant, comme il l'a lui-même dit, plus importantes à ses yeux que les programmes,  valeurs d'ailleurs que partagent les journalistes de Mediapart.

Je rappelle que F.Hollande ne gagnera pas l'élection présidentielle avec les seules voix de gauche !...

 

@ Gil

Vous avez très bien analysé la situation.

Merci.

Merci à vous.

Voici un texte tout a fait remarquable que j'aurai,sans aucune flagornerie ni prétention,pu écrire de la premiere a la derniere ligne!!!

ça, c'est drôle ! Vous citez l'espion pour honorer l'espionné !! Humour volontaire ?Rigolant

Alors Chapeau; Toute mon admiration !Sourire

  • Nouveau
  • 16/03/2012 15:49
  • Par

Dans notre beau pays des labels de qualité en tout genre, nous devrions créer un label de presse indépendante avec pour critère de qualité, celui d'être dirigé par de vrais journaliste comme à Mediapart , par exemple, et de publier un rapport annuel au Journal Officiel.........

Enfin, comme disait ma grand-mère : " quand on veut, on peut !". 

Profitez de ce moment électoral pour certaines propositions !?

Merci à Mediapart pour votre travail et votre éthique. 

Heureux anniversaire, cher Edwy, ainsi qu'à toute l'équipe de Mediapart.

Quatre ans, déjà ! Bravo pour cette réussite hors du commun. Que d'heures passées à vous lire et à être informé en toute liberté. Je n'ai jamais douté que vous alliez gagner un pareil défi, même si parfois j'ai serrré les pouces !

Je vous offre un petit cadeau dans mon blog, l'article que je consacre à la presse dans un pamphlet qui sort de presse le 21 mars !

Cordialement

Fred

que dire de plus,ON CONTINUE. 

RESPECT aux journalistes de MEDIAPART.

bernard01

est-ce qu'on pourrait répondre à tartempion  s'il vous plait  !

A ma connaissance Mathieu Pigasse n'est pas actionnaire de "Mediapart". Il n'a jamais été non plus porteur de parts de peep-show.

Cela dit on ne sait pas qui a souscrit à la dernière augmentation de capital à prix bradé, même si l'info doit être publique (mais payante, par sites genre infogreffe).

@ Tartempion

Le Pigasse , il est comme tous les mecs qui font des sous...Il flaire les bonnes affaires .Les sous , ce n´est ni a gauche , ni a droite .....c´est les Sous.

L´autre soir sur Canal , j´étais mort de rire a l´écouter se positionner contre Sarko...

Je connais , vous connaissez , un des plus grands capitalistes Francais , qui est réellement un vrai Anar...

Croyez moi , les sous c´est un autre Monde...

@ Denis Coquereau. C'est bien le sens de ma question. Comment fait un journal indépendant pour ne pas être manipulé et cautionner ce genre de Monde quand l'actionnaire de l'un est ... financier, actionnaire, je ne sais pas... de l'autre, et que manifestement cet actionnaire nous prend pour des c...

Il faut de tout pour faire un monde, même des gens qui travaillent dans la finance ... 

Les privatisations ont été décidées par le gouvernement de l'époque (gauche plurielle) et alors ?

Il n'y a pas de Mediapart en Corée du Nord où il n'y a pas non plus de privatisations. 

Pensez à éliminer au second tour ... 

J'espère que vous n'avez pas de pote politicien professionnel, comment peut on faire confiance a quelqu'un qui fait de la politique ...

Merci de votre réponse. Je regarde avec effarement depuis dimanche la machine sarkozyste en branle dans tous les medias français et entrevois ce qui va se passer jusqu'au premier tour, complaisamment appuyé par les soi-disants capitalistes libéraux de gauche. Denis Coquereau a raison :"ils veillent" et Hollande devrait craindre que ses pires ennemis soient dans son camp. La présence de M. Niel à MDP ne me rassure pas plus que ça: le passé de ce personnage ne m'inspire rien de bon même lorsqu'il attaque les marges de ses concurrents et tout comme je ne donnerai jamais un centime à Bouygues, je n'en donnerai à Niel.
Je ne connais pas les marges de manoeuvre que vous avez pour être et rester indépendant, par exemple vis-à-vis de quelqu'un comme Niel. J'espère de toutes mes forces que vous l'êtes, que vous saurez et que vous pourrez le rester.
Bien à vous.
PS: je précise que je me suis désabonné du Monde depuis la direction d'Eric Fottorino et que, en l'état de ce journal, je n'ai aucune, mais alors aucune, intention de me ré-abonner.

-En quoi est-il nécessaire de "faire confiance " a Hollande ?-Il ne s'agit pas de confiance mais seulement  d'une OPTION différente .

-En quoi le pédigré,les activités et  la fortune de Pigasse  sont ils a charge de "la gauche"dans une perspective électorale créant la possibilié de changement d'un  President et d'un gouvernement  dont il n'y a  peu ou pas  de raisons  d'être satisfait ?

-En quoi la gauche est-elle responsable des deficits budgétaires des 5  derniéres années ,des déficits cumulées de la balance commerciale  et de l'accroissement " incontrôlé" de la dette  publique  durant cette même période ?

-Votez pour qui vous semble bon,mais ne confortez pas  "publiquement" votre choix ,par un argumentaire dénué de sens critique .

Edwy Plenel16/03/2012, 18:07

J'estime au plus haut point la transparence.

Toutefois, il y a tellement de choses qui sont exaspérantes.

Vous avez des amis. Vous êtes libre d'avoir des amis. Mais Pierre Broué, puis Michel Broué puis Caroline Broué alors que vous exprimez le mécontentement que la philosophie est trustée par une seule personne sur France Culture et Arte, à juste titre. Il y a aussi des trusts d'une autre forme...

Très franchement, tout ça ce sont les mêmes cénacles. Finalement, ce que vous demandez c'est de la démocratie entre les cénacles, une juste répartition des parts entre les membres des réseaux, vos réseaux et ceux qui vous sont proches.

Qu'un publicitaire soit à vos côtés, comme Gérard Cicurel, se passe de commentaire. Un publicitaire au tour de table d'un journal d'information indépendant... (plus jeune j'aurai dit "à mourir de rire", je ne le pense même plus, aujourd’hui, je dirais simplement affligeant).

Vous avez pris indiscutablement des risques personnels, ainsi que Laurent Mauduit et quelques autres. Sans aucun doute, ce que vous avez fait avec Mediapart est un succès à tous points de vue, mais les réseaux que vous avez mixé autour de vous et dont vous êtes, peu ou prou, un des membres, est, a minima, très "parisien".

Compte tenu que nous vous aimons bien et que nous aimons bien Mediapart, la transparence que vous affichez en l'espèce, n'est pas la bienvenue parce qu’elle donne envie de se sauver en courant.

Tous ces réseaux qui sont les vôtres ou ceux que vous côtoyez, sont exaspérants au plus haut point. A votre décharge, tous les réseaux sont exaspérants.

Une réussite est-elle possible, en France, sans les réseaux ?

Etre sans les réseaux, n’est-ce pas être, peut-être déjà, contre les réseaux ?

Bonne chance !

@tartempion

Il me semble ( sans garantie ) que Jean Luc Lagardére était un grand actionnaire de ......................................................l´Humanité.

C´est tout l´art des Médias d´Informations . Ils ne gagnent plus d´argent et ont besoin de Capitaux importants. La résultante est ce que nous avons aujourd´hui..Des médias sous surveillance.....avec des Journalistes bon marchés....et des Héros....

Chère Annie,

Par ce biais même, vous rejoignez exactement ce que j'essaie de faire passer et d'analyser en profondeur.

Mais qui analyse encore les articles en profondeur aujourd'hui sur mediapart ou autre média ?

@ Jeannine Laforge on ne parle pas de cela. Bien sûr que plus il y a d'électeurs à gauche, quelle que soit leur niveau de fortune, plus on est content. Nous parlons de capitaux qui font semblant de soutenir une éthique, une politique, alors que leurs objectifs sont en réalité tout autre et qu'ils soutiennent en réalité l'autre bord ou une politique a minima. En faisant cela ils contribuent à brouiller les cartes et les esprits.
Un exemple hors politique est celui de la société de commerce soi-disant équitable Max Havelaar dont les ambiguités multiples ralentissent en fait la prise de conscience au moins en France que Havelaar n'exerce pas tout à fait l'éthique qu'on leur vend.
Pour revenir à Pigasse, actionnaire du Monde, qui dit soutenir MDP  il me semble que si on prétend être un actionnaire de gauche d'un journal, au minimum  on cesse le niveau de bas étage des informations et on cesse de rouler pour l'adversaire de ceux que vous prétendez soutenir, à l'optimum on relève le niveau du journal et on pratique une réelle politique d'information c'est-à-dire d'analyses confrontant les discours politiques à la réalité. Or c'est vraiment loin d'être le cas pour le Monde qui ne reste le premier que parce qu'en France la presse en général est tombée au plus bas, à tel point qu'il faut se tourner vers la Suisse, la Belgique et les Etats-Unis pour être correctement informé de ce qui se passe ici. Si Pigasse, banquier, est à gauche, alors qu'il mette ses actes en accord avec ses paroles. Comme abonné de MDP je suis plutôt content qu'il n'en soit pas actionnaire. Les exemples sont abondants où le grand capital a préféré soutenir des structures de gauche histoire que l'éveil de la classe ouvrière soit maîtrisé. C'était cela le sujet.

ben Annie et Etoile66 Pied de nez

@ vue de Genève

Vous avez raison il faut de tout pour faire un monde, même des salariés qui travaillent dans la finance et qui sont licenciés par manque de clients (les temps sont durs surtout pour les crédits révolving)

En admettant que le P.S soit de gauche, (celle qui est née au 19 ème siècle), je trouve que DSK, Moscovici, Hollande, Royal et bien d'autres qui ont en main le parti  socialiste sont comme de grosses tâches blanches sur un drapeau rouge, Ils payent l' ISF et se moque de la République tout comme le parti  U M P.

Que je sache en Corée du nord, l'oligarchie qui est à la tête du pays se dit "communiste" mais nous ne sommes pas obligés de la croire, il en est de même pour la Chine. Mais ce n'est pas la Chine que vous prenez comme exemple, auriez-vous la mémoire sélective?

 

 

 

Cher Edwy Plenel,

Votre réponse complète est sincère.

Toutefois votre vision est relative. Votre conclusion donne la mesure de votre appréciation de la relativité de ce qui est réseau et de ce qui ne l'est pas.

J'apprécierais que vous ne vous contentiez pas de soutenir les icônes ou les slogans de la démocratisation et de la réforme constitutionnelle mais que vous en fassiez votre axe fondamental pour que les quelques semaines qui restent, comblent le vide sidéral de la campagne électorale.

Un tableau comparatif des réformes constitutionnelles et une traque assidue des différents thèmes de réformes seraient tellement profitables à la démocratie. La clientèle de Médiapart s'est laissée envahir par le démon présidentiel et a rejoint pour chacune de ses composantes, une écurie ou une autre. Vous n'êtes pas un journal de militants, pas complètement, mais vos lecteurs se croient souvent obligés de l'être, à fond.

Pour le temps qui reste de la campagne, revenez à votre combat principal de la démocratie. Vous avez laissé la place à la lutte présidentielle et à ses lutteurs ainsi qu’à leurs cohortes de groupies.

 

 

Je ne connaîs pas les antécédents ni les idées de mr Niel, mais en tant qu'abonnée à free dès la première heure, je peux vous assurer que la liberté d'expression y a existé et existe tj via sa chaine interne librement accessible à tous les abonnés qui peuvent y poster ce qu'ils veulent. C'est ainsi qu'on a ainsi pu y visionner (bien avant l'existance de MDP) le off d'E.mougeotte parlant du cerveau disponible et tant d'autres reportages, docs, off etc censurés sur les autres medias, que l'on ne trouve que sur le net. La liberté d'expression y est totale (on trouve aussi bien des appels d'immams islamistes que des docs pertinants, c'est à l'abonné de trier). Je ne sais pas si c'est une bonne chose, car cela demande beaucoup d'esprit critique et une éducation à la manipulation d'info, mais c'est aussi le propre du net (où on trouve à boire et à manger pour tous ceux qui naviguent hors des sentiers battus, càd hors journalisme avec carte de presse). Amicalement.

longue vie à MDP que je lis pour soutenir l'indépendance des medias vis-à-vis de tous ceux qui appartiennent aux capitalistes et à la pensée unique néolibérale, mais je m'informe aussi à d'autres sources du net.

Bonjour..à Uproejte Tacques

en réponse... à votre texte qui est, d'après mes yeux usés, ...souhaitable!!!

Sauf qu'il ne faut pas se sauver en courant mais bien affronter la réalité!!!

Comme on dit en Espagne… y a basta !!! Trop de merci et d'encensement dans les mails pour un texte qui rappelle les fondamentaux... peu de réalité que du virtuel dans les réponsesl!!!…

Cela montre simplement l’état de « notre » res publica… là où des gens (et honneur à eux … mais il y en a plein d’autres … ailleurs)) font simplement et absolument leur métier, on en vient à congratuler le simple usage (qu’Edwy Penel rappelle si bien dans son texte)  d’un métier… WOW !!! Que les médiapartistes sont mals dans leur tête et ignorants des réalités des terrains. On ne fait rien avec simplement des bonnes intentions historiques... (et pour ceux qui ventent la démocratie d’Athénes, je leur conseille de relire « la guerre du Péloponnèse ». de Thucydide… où ils apprendront comment on achetait les votes de l’Agora »)

Le combat de la « res publica » est permanent… et les félicitations en guise d’aumône, n’y changeront rien. Relisez Orwell pour être dans l’esprit d’une bataille… !!!

Affronter la réalité des terrains est un combat qui ne nécessite pas des encouragements comme dans une arène de gladiateurs !!! On fait ce que l’on doit, sans merci ni sans remerciements, parce que on pense qu’il le faut !!! À tort ou à raison, on y va !!! Seul l’honneur de ce que l’on pense et « croit » compte…

Les bravos extérieurs (et merci à vous, ce n'est pas votre cas), c’est trop souvent une façon de taper en touche comme si on souhaitait flatter les « ego » tout en restant devant le spectacle … avec bonne conscience !!!

Chris

PS : quant aux réseaux, beaucoup sont déjà bien en place, pour installer une ploutocratie... ce n'est donc pas une solution!!!

Bon anniversaire à Médiapart, je suis abonnée depuis juin 2008.

Je n'ai plus beaucoup le temps de lire mais demeure abonnée, une façon de soutenir l'indépendance de l'équipe.Continuez !

  • Nouveau
  • 16/03/2012 18:09
  • Par

nos quatre ans d’exception: pourvu que ce ne soit pas une parenthèse d'exception! Fut une époque, début 2008, où il n'y avait encore que 15-20 commentaires par article .... Recommander les commentaires a permis d'éviter les +soiements à n'en plus finir quand la centaine a été dépassée, mais l'extraction des plus recommandés ne sert à rien sinon aux paresseux.

Cher Vue de Genève, merci de votre soutien. Au cas où il vous aurait échappé, mon récent clin d'œil à nos abonnés suisses est à découvrir ici sur mon blog.

     Bonsoir,

     Pardonnez notre sympathique et récurrent entrisme, chère "Vue de Genève". Notre préférence affichée à un programme sensé face au triste battage ambiant médiatique semble vous déplaire. Pourtant, il est construit, clair et sans concessions, face à ceux qui nous manipulent et tendent à persister avec une morgue inégalée. Ce programme élaboré, porté qui plus est avec brio par son représentant, nous conservera-t-il votre bienveillante magnanimité s'il parvenait à s'imposer ?

     Ou notre objectivité vous agréerait-elle mieux à voter et commenter utile ? J'en doute... Vos "vues", fort éloignées des nôtres (et des miennes en l'occurence), toutes de hauteur qu'elles soient, les confortent. Elles s'efforcent d'aspirer goûluement ici (à MDP) quelques puretés de vos cîmes bien au dessus de trop persistants enfumages. Ils sont bien tièdes et confortables, je vous l'accorde, parfois très conservateurs (pour l'andouille), mais à l'usage fort nocifs surtout pour les "simples".

     Sur cette réaction un peu vive, nourrie par votre propos, qui n'englobe évidemment pas vos compatriotes et ne s'adresse qu'à vous, "Vue de Genève" (désolé Mr Plenel de risquer ainsi l'incident médiatico-diplomatique eu égard à votre ouverture ostensible à l'internationale), je vous salue, bien Cordialement.   

Oui, Médiapart est une belle exception, indispensable. Dans le domaine papier, l'Humanité est très bien aussi, et n'oublions pas le "Monde Diplomatique", et Politis. Mais après ? Après, pas grand chose.

Il me semble, s'il faut nuancer, que Médiapart à gardé, de son hérédité "mondiste" un tropisme atlantique sur les questions internationales. Le traitement de la question syrienne me reste en travers de la gorge. On ne saurait être plus engoncé dans la propagande ambiante.

Si j'étais journaliste à médiapart (éh, éh ! fantasme es-tu là ?) je poserais quatre questions aux grands "géopoliticiens" genre David Guetta, sur la Syrie :

a) avez-vous vu les manifs de soutien au régime ? êtes-vous en mesure d'affirmer que la majorité du peuple syrien refuse le régime ?

b) pourquoi parlez-vous de l'opposition quand vous savez qu'il y a plusieurs courants, de nature, d'origine et de tendance très différents ?

c) êtes-vous en mesure d'affirmer qu'aucune puissance étrangère n'intervient en Syrie ? Comme des Emirats par exemple ?

d) pour quelles raisons telle ou telle opposition syrienne vous est tellement sympathique ? Vous voyez quelques gentilles étudiantes émigrées mais voyez-vous les salafistes enturbannés ?

Ce n'est qu'un exemple. En résumé, Médiapart, mets-toi à l'International ! Fais le bilan de la période Bush !!!

J'ajouterais

e) Est-ce qu'on est sûr que les américains ne jouent aucun rôle dans cette affaire ?

bonjour

Et puisque vous posez des questions... avez-vous donc lu les écrits de  St Just??? Pour être si affirmatif dans votre texte... !!! Vous pensez variment que la situation intérieure française n'est qu' un "epsilon" sur ce média!!!
chris 

Comme la plupart des lecteurs qui s'expriment ici, je suis moi aussi reconnaissant à MDP de son travail. Mais, malgré ce qu'écrit Edwy Plenel,  je resterais prudent sur son modèle économique, sa valeur éventuelle d'exemple et sa réelle signification politique, en dehors des 60.000 abonnés qui y trouvent une consolation bien nécessaire par les temps qui courent. Je crains, en gros, que cela ne forme encore qu'un cercle fermé. Si MDP a des moyens, peut-être devrait-il les utiliser à diversifier ses terrains d'investigation et par là ses publics.

  • Nouveau
  • 16/03/2012 19:01
  • Par

http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-leclerc/190212/quand-la-presse-prend-la-liberte-de-demander-sa-liberation

C'était un texte destiné à rendre compte de cette soirée à mes camarades. Souligner la nécessité d'une presse libre et objective informant le peuple et vigilante quant au respect du programme porté par le vainqueur des élections. C'est une des lourdes missions du journaliste, faire le guet et dénoncer le moindre écart. C'est le prix de la démocratie, mais c'est la noblesse du métier.

Ce sera aussi sa réhabilitation. 

 

Il est important d'obtenir et de maintenir les moyens économiques vous assurant  les moyens de poursuivre la "mission" d'informer librement vos lecteurs !

Un seul et grand modéle de Presse libre en France ,le "Canard enchaîné" présente des Bilans confortables ! La liberté de la Presse ne s'use que si l'on ne s'en sert pas !

Un hebdo a peu a voir avec un quotidien ,MAIS un quotidien numérique  aux  dépenses de distribution limitées,peu survivre en se consacrant ,SANS FAIBLIR,à la publication d' enquêtes  visant  les aventures ,mésaventures, turpitudes ,et pillages organisées du BIEN COMMUN par les oligarchies -économico-Financieres-a l'aide du  concours de  leurs serviteurs  ZELES, bon nombre   d'IRRESPONSABLES   politiques.

Dire le VRAI aide a comprendre !!!

Les citoyens- contribuables-électeurs ,en DEMOCRATIE PARLEMENTAIRE, doivent être informés de l'usage et de la répartition des richesses produites .

Ils doivent tout autant connaître  les dispositions prises  ou prévues  pour la sauvegarde  et la protection du PATRIMOINE nationale

Il ne doivent pas ignorer la nature et  les conséquences des engagements -économiques,militaires,diplomatiques  de la France dans le Monde .

Vaste programme ...disait le grand CHARLES !...pour une presse libre visant a maintenir  en EVEIL le citoyen lambda !

Bon courage  a Médiapart !

Nous vous serons fidéles autant que vous le serez a vos intentions proclamées et reitérées a l'occasion de cet anniversaire .

 

C'est ce que nous avions cru avec Marianne, un journal propriété de ses lecteurs... un journal intelligent... au début.

Puis ça a dégénéré.

ça ne pouvait que dégénérer. Son fondateur habitait (habite encore?) un appartement de la Ville de Paris, entre le boulevard Saint-Germain et la Seine et c'est Chirac qui en était le maire. D'où l'intérêt de connaître une partie de la vie privée de ceux qui prétendent nous gouverner ou nous sauver.

Bien que Marianne (sa rédaction) soit plus sur la ligne Bayrou-Hollande, on peut tout de même y lire des articles de Lordon, de Jorion, des économistes atterrés, du dupnt-aignan etc...

Bref, de même que la rédaction de MDP a une ligne éditoriale (ce que soulignait à juste titre etoile 66) Marianne en possède une. Mais sur son site marianne2.fr on trouve souvent des infos hors pensée unique néolibérale (le MES y fut largement traité) ainsi que des enquêtes sur les affaires (par ex Takkiédine). Alors ne boudons pas notre plaisir (on n'est pas obligé de lire l'éditorial de Joffrin et Szafran lol).

L'honneur de Mediapart, c'est d'être le terreau d'une nouvelle démocratie naissante en France...

Merci, cher Edwy Plenel, de nous offrir cette aubaine...

Et "merci" veut dire reconnaissance.

Belle histoire que celle de Médiapart... n'oublions pas que la liberté d'expression ne s'use uniquement si on ne l'utilise pas, enfin un truc comme cela...

Je suis inquiet, il nous manque un des 2 principaux troll des billets de Plenel ?
Il va pas tarder, non ?

Mediapart n'est pas assez révolutionnaire mais je reste abonné malgré tout. Quand je vais lire les titres d'un torchon comme "Le Monde", y'a pas photos.

Je n'osais pas l'écrire mais pour moi aussi le Monde est désormais un torchon.

pas sympa pour notre autre Fabrice ! à moins qu'il soit affecté au coin "café"

oui mais une hirondelle ne fait pas le printemps.

merci pour l'investigation tenace,précise et courageuse des journalistes de médiapart .Journal que je lis en complément de mon quotidien l'HUMANITE qui publie également ces comptes et qui fait appel à ces lecteurs pour se financer , mais qui n'a peut être pas les moyens pour investiguer dans les domaines aussi cachés de la corruption de l'état Sarkosien .L'Huma qui annonce la couleur , ce qui fait son originalité, rencontre parfois certaines réticences chez ceux qui ont envie de confier et de faire révéler des informations dangeureuses et compromettantes  pour le pouvoir.Il n'y a pas de neutralité dans la presse même s'il n'y a pas de parti pris politique ouvertement affiché.

Félicitations à toute l'équipe de Médiapart pour son excellent travail. Merci de continuer surtout de durer.

Pour le courage, c'est un fait lié surtout à la période, l'épisode après 40 ans de laxisme et de laissé aller à l'amusement, la multiplication des écrans, comme cela est d'ailleurs traduit dans le texte en extrait ..

Ceci étant, le sursaut  nécessite le courage en ce moment , puis l'apaisement viendra, si ce courage gagne tous les corps de la société, pas seulement le journalisme, et c'est l'ensemble de cette synergie citoyenne qui tarde , malheureusement. Elle préfère se satisfaire de l'espérance, celle trop bien ancrée, la judéo chrétienne féérie, du sauveur venu des cieux télévisés ..

Gageons que les zombies finiront par se réveiller ..

Bonjour à tous!

Félicitations!

J'y ai toujours trouvé: CQFD!

Bravo!

On continue!

"A l’heure de la révolution numérique, nous avons voulu faire la preuve qu’en cheminant sur cette ligne d’exigence, nous pouvions créer une entreprise de presse innovante, à la fois indépendante et rentable. Rentable parce qu’indépendante."

Et indépendante parce que rentable , what else ? 

 

  • Nouveau
  • 16/03/2012 23:28
  • Par

Bravo, Edwy Plenel, et toute l'équipe de Mediapart. Oui, c'est à nous, les citoyens, de relayer votre effort et de combattre pour que les idéaux de la démocratie ne se dissolvent pas dans l'indifférence. Les temps sont graves, dans le monde entier.

Il faut s'informer vraiment (grâce à vous et les ouvrages d'autres esprits indépendants - il y en a), voter (même si c'est décourageant), manifester (quand on y croit) et se regrouper avec ceux qui partagent des intérêts communs pour faire pression politique. Voilà ce qui me semble être notre tâche. 

 

  • Nouveau
  • 17/03/2012 00:48
  • Par

ma femme me trouve incredible, lorsque je parle de madiapart ( elle est travailleuse sociale) comme si cela m'envoutais^^mdr

  • Nouveau
  • 17/03/2012 00:54
  • Par

Ma femme me trouve chiant et incredible, lorsque je parle de mediapart ( elle est pourtant travailleuse sociale) comme si cela m'envoutais ...

@maxdeb,

"comme si cela m'envoûtait ..."

Il ne fait pas de doute qu'il faudrait songer à ouvrir à l'hopital Sainte Anne à Paris une consultation pour les drogués de Médiapart.

Combien d'épouses, combien d'époux, combien de compagnons ou de compagnes retrouveraient enfin la disponibilité de leur partenaire, et les enfants l'attention de l'ex-intoxiqué(e) revenu(e) de son monde virtuel, de retour parmi les siens !

A quand une thèse universitaire sur ce sujet?

 

Claude

T'exagère!

Médiapart fonctionne comme un moulin, les gens y vont et viennent, en repartent dégoûtés,  sans revenir!

La thèse qui serait intéressante à faire c'est: Comment fonctionne l'Information (la propagande bourgeoise) sur Médiapart?

@fxavier,

J'essayais simplement de réconcilier maxdeb avec son épouse, par pur altruisme.

J'en sais quelque chose, puisque je me fais moi-même enguirlander par ma compagne lorsque je passe trop de temps sur Médiapart (et à juste raison!).

Claude,

Salut à toi,

Ton "altruisme" m'amuse ,  tes réflexions politiques me conviennent, "Ne nous quitte pas"

Bon anniversaire à Médiapart en lui souhaitant de garder le cap et d'avoir de + en + de lecteurs et de commentateurs émancipés ! 

Comment ne pas se réjouir du succès d'un journal qui marque son indépendance, et même davantage ; son opposition au pouvoir ? D'accord, le titre, "La presse et son honneur", on comprends qu'il ne s'agit pas de plaisanter. On est dans une cathédrale. On se lève et on s'asseoit avec l'Officiant. Mais c'est pour la bonne cause, la cause sacrée de l'antisarkozysme irréversible ; et à la fin on n'oublie pas, on donne à la quête...

  • Nouveau
  • 17/03/2012 09:34
  • Par

Bravo.

Et merci d'entretenir l'espérance.

On a vu hier sur le plateau de Nulle part Ailleurs, comme Sarkozy la traitait mal cette presse.

Il peut même morigéner un journaliste aux questions trop audacieuses et le traiter de "couillon" sans que la profession ne s'émeuve guère.

On a vu comment le président pouvait se comporter en terrain conquis et faire son show sans être trop bousculé.

 

Joyeux anniversaire Mediapart.

Il m'émeut Edwy en petit poisson qui n'a pas besoins d'encouragement face aux gros requins tellement il est évident que vivre pour un journaliste c'est être journaliste tout comme vivre pour un petit poisson c'est être le petit poisson. Je lui souhaiterais pourtant volontiers du courage si j'osais, mais on ne souhaite pas du courage au petit poisson sans passer pour un niais…

Il nous demande juste de dépolluer son eau… 

Oh Edwy. C'est pour ça que je l'aime. 

Ne lui dites pas que je m'apprête à voter Marine, il risque d'avoir un malaise...

Comment ne pas d'abord adresser, en réponse au billet d'Edwy Plénel, a la remarquable équipe de Médiapart et bien entendu à ceux qui l'ont fondé, remerciements et félicitations .

L'enthousiasme, l'énergie et la volonté de dire au plus près la vérité transparaissent dans vos billets et articles .

La consultation quotidienne de Médiapart est devenu, pour ce qui me concerne, le geste naturel et indispensable .

Médiapart s'est en fait imposé pour moi, comme une nouvelle espèce d'ami .

Je suis persuadé que le modèle que vous portez et dont vous pouvez être légitimement fier, s'étendra .

De plus en plus souvent, les analyses et enquêtes que vous réalisez sont citées et parfois, même si c'est encore trop rare, en référence .

Bravo à vous donc . Je vous souhaite le meilleur vent .

JP N

Passionnee depuis tjrs par la chose politique sans etre encartée nulle part..la naissance de Mediapart fut une benediction..pour briser la censure et ns sauver de la manipulation mentale..en lice..!!

1000 mercis d etre les chiens de garde..avec brio de la Democratie et de pouvoir s informer en toute confiance desormais grace à Vous.

  • Nouveau
  • 17/03/2012 12:40
  • Par

 je répondais à bodi..

Comme quoi on peut être rentable et indépendant. Ce qui veut dire que ceux qui ne le sont pas (indépendants) déshonnorent la profession, si tant est que le mot "honneur" fasse encore partie de leur médiocre existence.

Je souhaite que vos efforts soient récompensés pour maintenir une presse libre, qui dénonce les corruptions et les corrompus.

Vos articles sur la littérature sont aussi excellents.

excellente idée Leila ! enfin c'est la grandma qui parle !!

Oui bonne idée Leila,

     A n'en pas douter il existe certainement de jeunes talents que cela intéresserait. Sans compter que leur regard sur ce monde des médias serait sans nul doute surprenant pour nombre d'entre nous. Comme l'exprimait sur son blog l'exellente Anne DUVIVIER, les "téou" ont incontestablement des choses à dire.

Cordialement. 

Il me semble qu'il y a pas mal de profs sur MDP. Transmettre différement pourrait être passionnant.

Je note que les journalistes de MDP interviennent de plus en plus. Ils reformulent parfois, ils explicitent à d'autres moments. Je suis sûre qu'ils adorent ça descendre dans l'arène.

JOELMARTIN est ma référence scientifique. Les articles de Michel Pracontal ne sont pas toujours limpides  pour des néophytes, il les " re" vulgarise très bien. J'adore les articles de Michel Pracontal  mais le truc supra luminique...pas simple.Encore une fois merci à JoelMartin pour les précisions.

Il est aussi parfois plus facile de communiquer via un PC. Peur du ridicule, timidité....occultées.

Ce journal est une vraie poupée gigogne. L'article de Marc Tertre sur les " Anonymous, black hat,white hat...passionnant.

Les mômes sont sur-investis par les parents,l'école...mais les écoute-t-on vraiment ? C'est peut être là que le bât blesse ?

Ce serait même interressant les rencontres adultes-enfants anonymes.

où peut on écouter tout le reportage ?

Pour ma part je ne veux voir que1944 , l´Espoir , et ta Réussite en ce sens  Edwy Plenel...Mais méfies toi le Vieux Strotskyste ...Ils veillent....

  • Nouveau
  • 17/03/2012 17:13
  • Par

Félicitations à Mediapart pour la qualité et le contenu des articles, à la fois plus factuel et moins policé que la plupart des autres journaux et magazines, qui nous offrent le paysage plutôt monotone du politico-économiquement correct (sauf le Canard Enchaîné, évidemment) : l'effet de leur absence d'indépendance financière, probablement.

Quant à la télévision, elle n'offre qu'une information caricaturale : faits divers (hier sur le 13 h de la 2, la mort des enfants belges + le crime de Montauban = 15 mn), ou reportages dont on voit mal ce en quoi ils nous concernent (la pêche à la baleine en Islande), et, fidèlement, le relais des propos de Sarkozy-candidat, mais aussi de Marine Le Pen (le Front National, qui produit le "buzz" qui fait vendre, doit en bonne partie son audience aux media).

Je ne sais plus qui a dit que l'indépendance de la Presse, au contraire des piles Wonder, ne s'use que quand on ne s'en sert pas.

A la demande de certains abonnés de Médiapart, j'ai créé un billet qui éclaire sur mon blog, les atours de la fifille du borgne mafflu...il se nomme "Au niveau FN...C'est vous, qui voyez !"

Par avance, je vous souhaite une bonne lecture...toutefois, je ne fournis pas de sacs de récupération des vomis...les temps sont trop durs, en ce moment.

PS: pour y accèder, cliquer si vous le souhaitez, sur l'item "Par l'Alchimique", qui apparaît ci-dessus.

Oui, soutenir un journal indépendant est un acte d'engagement...

Quant à l'honneur...

L'honneur, en général, dans notre beau pays... pourri par un système mafieux d'arrosage pyramidal...

Où en est l'honnneur dans ce pays ?

Où en est l'honneur dans la fonction publique ?

Les enseignants qui viennent de voter contre les DHG imposées par leur hiérarchie (DHG qui torpillent les aides et les cours dispensés aux élèves) ont sans doute agi en conformité avec l'honneur... quoi qu'il en coûte.

Qu'en est-il de leurs supérieurs lorsqu'ils ont acquiescé, accepté sans broncher les moyens iniques alloués à leurs établissements ?

Se sont-ils assis sur leur honneur pour une rondelette prime de suppression de leurs collègues, donc de suppression de moyens en terme d'heures pour les élèves ?

Qu'est devenu l'honneur dans ce pays ?...

face à l'argent ?

L'UMP a très bien compris qu'on anéantit son ennemi en utilisant ses faiblesses. Il faut avouer qu'il use de cette arme à merveille.

Si vous saviez ma déception, et même ma colère, de voir des gens qui ont connu la guerre trouver ce gouvernement formidable...

Quand une société devient une jungle, chacun tente de sauver sa peau, et s'encarter peut rendre bien des services à soi-même, à ses enfants, à ses petits-enfants. Une carte contre quelques services rendus par l'élu local...

Et parfois, il arrive qu'on vous menace : "Attention à ce que vous dites... je connais untel..."

Cela, c'est la réalité.

Je ne peux que me réjouir du succès de Médiapart. J'aimerais seulement que son énergie soit contagieuse...

Autant que faire se peut...je me connecte à ce média devenu par la force de son caractère, indispensable à mon information.

Et comme le Canard Enchaîné, Médiapart s'est révélé jaloux de préserver une égalité de traitement en direction des diverses sensibilités politiques de notre pays, démontrant en cela, le respect qu'il nous réserve.

--

PS: Dire que j'en suis fort agréablement satisfait, est vraiment peu de le dire.

  • Nouveau
  • 17/03/2012 17:59
  • Par

Bravo et merci à toute l'équipe !

Il serait intéressant de savoir pourquoi les 6 derniers mois (en gros) de 2009 ont vu le nombre d'abonnés augmenter dans de telles proportions. Que c'est-il passé pour que soudain tant de gens ressentent le besoin de vous lire chaque jour ?

  • Nouveau
  • 17/03/2012 17:59
  • Par

Criant

Surpris

Bisou

Innocent

Cool happy birthday media path !

Clin d'œil

  • Nouveau
  • 17/03/2012 19:06
  • Par

Merci Médiapart.

Je vous ai cherché longtemps avant de vous trouver ; un grand merci d'exister car vous êtes unique dans votre genre.

 

Plus jamais ça:

labtaillre.png

Vive Médiapart !...

merci .

vous permettez de supporter cette campagne  que sarkosy est en train de tuer .  les medias qui  soutiennent l 'histoire de fou qu'il essaye de raconter, me scandalisent.

 

 

 

  • Nouveau
  • 17/03/2012 22:48
  • Par

Cher Edwy Plenel

 

Objet.ce article.

 

Or ce n’est pas la seule affaire des journalistes, mais celle de la volonté populaire que d’en finir avec ce scandale qui fait honte à notre supposée démocratie d’un système médiatique sous la coupe d’industriels extérieurs à nos métiers, corrompu par les conflits d’intérêts et les mélanges des genres, soumis aux pressions aggravées du pouvoir exécutif, dépendant d’aides publiques directes opaques et malsaines, gagné par la course à l’audience et au divertissement qui va avec, tournant de plus en plus le dos à cet objectif ambitieux que fixait Camus, encore lui, à une presse soucieuse de « mettre le public à la hauteur de ce qu’il y a de meilleur en lui » : « Elever ce pays en élevant son langage ».

 

 

Cela fais plus de 35 années que je suis tous vos travaux d’investigation et journalisme

 

Ce jour je suis ravis de retrouver le Edwy D’il y a 35 années

 

Amitiés Cordiales

 

Paul

Un seul mot : Bravo !

mon top 3 des médias pour rester informé et critique :

à la radio, je choisis Mermet ;

au kiosque le canard ;

et en ligne Mediapart !

 

I love you so much MEDIAPART!

C'EST MAGNIFIQUE CE QUE VOUS FAITES; HONNEUR DU CNR ET BRAVO LES SURVIVANTS!

 

Ce matin je me demande où est l'honneur de la presse ? 

Cette presse timide et silencieuse même pas choquée  devant la violence , la haine et l'outrance du candidat Sarkosy .

Cette presse médiatique qui pour quelques minutes d'audience en plus se laisse traiter de " Pinocchio " se laisse insulter , souriante , complaisante , courbée devant les facéties cyniques d'un président sortant qui peut se 

permettre de les ridiculiser en direct .

Cette presse captivée par la haine , la vulgarité , le mensonge , la manipulation comme un écran de fumée asphyxiant toutes velléités 

d'indépendance et de fierté .

Cette presse qui ne parvient même pas lors des émissions  politiques à imposer des débats dignes qui respecteraient les téléspectateurs .

Cette presse complaisante .

Cette presse  timide ou timorée .

Cette presse contaminée par la médiocrité et  la vulgarité .

L'honneur de la presse  ... faut le chercher !

 

Dénoncer la haine devrait faire la " Une " de toute la presse !

 

Quand vous direz-nous TOUT à propos de votre relation avec Denis Robert ? Je n'aurai pas la paix intérieure avant que cela soit fait...

  • Nouveau
  • 18/03/2012 12:10
  • Par

Tous ces hommages rendus à Edwy Plenel sont dignes et bien significatifs du bon fonctionnement de la démocratie bourgeoise qui subsiste et s'épanouit dans des mouvements d'opinions "téléguidés" par la philosophie humaniste qui plane dans les sphères célestes et sanctifie les crimes commis au nom de nos valeurs de civilisation!

C'est ainsi qu'à Médiapart tout en égrattignant à juste titre Sarkozy on nous fait la promotion de Hollande, ce qui est, somme toute acceptable, mais on fait surtout la promotion du "Droit d'Ingérence Humanitaire" en accumulant des wagons de MENSONGES(cf. Madame Caroline Donati, une experte=

A Etoile66 du 16/03 à 21h46

Je viens de prendre le temps de lire les com. liés au texte d'E.Plenel alors je vous livre ma réflexion à propos du vôtre.

Vous détenez la VERITE et vous avez tout simplement décidé du fait que les abonnés de MDP achetaient des oeillères avec leur abonnement.

Mais qui êtes-vous pour ME traiter de "mouton refusant toute critique étayée" (la vôtre !) et gobant tout sans broncher, sans m'informer ?

Je n'ai "peut-être (?)" pas votre instruction mais je pense avoir assez d'intelligence et de curiosité pour rechercher ailleurs aussi des informations contradictoires afin de me forger MA propre opinion.

Mais, être d'une opinion différente de la vôtre semble, de votre point de vue, être forcément lié au fait d'être lecteur assidu (et obligatoirement aveugle) à MDP. Belle analyse et belle ouverture d'esprit !

Sachez enfin que mon besoin d'éducation critique n'a pas attendu vos conseils pour se manifester, et  je ne pense pas être le seul "mouton" lecteur de MDP dans ce cas. 

Alors, au risque de vous déplaire et de vous conforter dans votre opinion (à propos des moutons...), je souhaite longue vie à Médiapart et ses journalistes, continuez à "m'aveugler". Je pense avoir appris à séparer le bon grain de l'ivraie, pas de souci !!! 

 

 

Merci médiapart!

Mais où est donc passé boddisavatte de Neuilly? Il a rejoint sa villégiature du Cap Nègre? Clin d'œilSourire

Les trolls sarkolepen étalent leur mépris envers les gros riches de "gauche" Niel-Pigasse-Bergé...et occultent les gros riches de "droite" Arnault-Bolloré-Bouygues-Lagardère-Dassault et cie... !!!

Déplorable cette presse tv-radio molle, tiède, complice, irresponsable, qui se marre et prend encore des gants pour ne pas bousculer Sa Suffisance-Bilan-Boulet.. et dont certains "culottés" se font  remballer par ce sarkolepen faux pas frais.. qui abuse, cogne, mouline, pour ne rien dire, qui est en train de mener une campagne pourrie de méchanceté qui suinte le mensonge, mépris, grossiéreté, l'outrance..., le machin autoritaire au langage douteux et fleuri.., est contrarié par les questions qui dérangent en affichant son rictus hargneux, mauvais, ironique, humiliant, tactile repoussant...il se contrôle, se crispe avec une pâleur froide....et qui entourloupe et rejette continuellement la faute sur les autres....c'est désespérant pour les citoyens qui subissent le podium-sarkopipo et le piège dans lequel tombent et retombent les veaux qui en redemandent encore !!! Et c'est idem pour le barboteur-takiéddine Copé qui se situe à la puissance Pire que sarkolepen !

Au secours...misère ! A ce jeu-là...c'est la pression, le blocage, la désinformation générale sur les "affaires" louches de sarkolepen...et c'est bien parti, on en reprend pour 5 ans ! Par contre, sur les "affaires" louches Navarro, Guérini-Squarcini, DSK...pas de répit, de blocage, tout est ouvert, le buzz bat son plein...Quel déséquilibre ! 

Total respect à Edwy Plenel et à Médiapart...et longue vie à votre Journal que je consulte en priorité !

Deux semaines presque sans avoir lu MEDIAPART ! La faute à qui ?

A Monsieur "travail". Pas suffisamment de temps libre. Donc j'ai survécu, écoutant la radio et écourtant des émissions télévisées impressionnantes de vacuité !

Et là je me suis dit : "Il faut vraiment que je sache ce qui se passe dans le monde et à défaut en France !" Donc j'ai pris du temps. Car du temps, il en faut ! Les articles sont foisonnants. Les blogs poussent comme les bourgeons au printemps. Lire MEDIAPART devient presqu'un emploi à temps complet, un ETP comme ils disent aujourd'hui. Je plains les collègues de l'Information Générale (clin d'oeil amical !). 

Bonjour, Bodi ! Bonjour, Etoile66 ! Preuves d'un esprit d'indépendance et d'une réflexion piquante, urticante, mais si nécessaire. Je sais que je suis sur le site de MEDIAPART.

La vision d'Etoile66 sur le cumul des mandats et les conflits d'intérêt est loin de n'être qu'une vision de l'esprit. Sa distanciation critique et sa fougue juvénile secouent nos certitudes, nous forcent à réfléchir et à défendre des positions trop consensuelles, car acquises, comme des héritiers ou des rentiers poussés à devoir s'expliquer sur l'origine de leurs revenus.

Quant à Bodi, je le trouvais à regret un peu absent.

Ayons la courtoisie de débattre entre nous, même si nous ne sommes pas d'accord. Au moins nous lisons tous MEDIAPART. Dans la famille MEDIAPART, je demande... Bodi ! Dans la famille MEDIAPART, je demande... Etoile66 !

Et j'espère que leurs critiques obligeront les représentants des partis de gauche à ne pas  répéter l'histoire, cette histoire que Bodi nous rappelle, par amour pour nous, bien sûr !

Je vais essayer de terminer de rattraper mon retard de lecture. Seule certitude : un monde médiatique sans MEDIAPART ! Quelle abomination ! Je ne suis donc pas étonnée qu'après s'être désabonné(e), d'accord ou pas avec la ligne éditoriale de MEDIAPART, on y revienne  ! Et c'est rassurant de voir que ceux qui y reviennent ne sont pas des "bénis-oui-oui" !

Bravo à MEDIAPART ! Edwy a raison : il nous faut dépolluer l'océan des gros requins, sinon le petit poisson MEDIAPART sera mangé tout cru ! Mais non : il se multipliera ! Ce sera le miracle de MEDIAPART.         

  • Nouveau
  • 18/03/2012 20:57
  • Par

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012   1

 

Ministre de l'Enseignement professionnel de 2000 à 2002, sous le gouvernement de cohabitation de Lionel Jospin.

Ou encore à ce jour, une majorité de professionnels et experts avertis  reconnaissent qu’il a été le seul Ministre à cette place et dans cette fonction, ayant fait autant pour les jeunes (centre études et apprentissage professionnel)

 

Je vous conseille de prendre un peu de temps pour analyser le programme du FG

Vous ne serez pas déçus, le tout c’est d’aller voir et regarder le programme

Pour le BlaBla je suis de votre avis, c’est du temps perdu sur la bécane (‘PC)

 

Peuple Français faisons tous, ensemble pour que le Mot

 

Liberté Fraternité, Egalité;

 

Deviennent ce jour une Réalité tout comme Justice  

 

Que tu sois fort ou puissant

 

Soient  juste et juste pour Tous

 

L’Humain D’Abord

 

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012   1

 

http://www.dailymotion.com/video/xpj2sw_la-bastille-meeting-melenchon-18-03-2012-1_news

 

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012   2

 

http://www.dailymotion.com/video/xpj309_la-bastille-meeting-melenchon-18-03-2012-2_news

 

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012 Mazerolle (1)

 

http://www.dailymotion.com/video/xpj32x_la-bastille-meeting-melenchon-18-03-2012-mazerolle-1_news

 

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012 Mazerolle (2)

 

http://www.dailymotion.com/video/xpj35f_la-bastille-meeting-melenchon-18-03-2012-mazerolle-2_news

 

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012 Mazerolle (3)

 

http://www.dailymotion.com/video/xpj3j8_la-bastille-meeting-melenchon-18-03-2012-mazerolle-3_news

 

La Bastille Meeting Mélenchon 18 03 2012 Mazerolle (4)

 

http://www.dailymotion.com/video/xpj3xi_la-bastille-meeting-melenchon-18-03-2012-mazerolle-4_news

 

Incroyable Tapie venir faire L’éloge de Sarkozy sur le JT de 20h00 sur France 2

  • Nouveau
  • 18/03/2012 22:55
  • Par
+++Que nous approuvions Médiapart soit, il le mérite. Compliments donc à toutes et tous, grâce à vous, nous sommes des citoyens éveillés. J'émets toutefois un souhait d'amélioration déjà précédemment exprimé. Il serait intéressant qu'une infographie accompagne parfois certains articles ou dossiers compliqués afin de les rendre plus facilement compréhensible. Par exemple, pour les présidentielles, pourrions-nous avoir un tableau synoptique comportant les candidats et un résumé de leurs propositions par sujet (Europe, Dette, santé, éducation). Est-ce possible ?

L'étalage de l'autosatisfaction a quelque chose de dérisoire

Je gambade de joie du succès

mais je ne baisse pas la garde, surtout depuis que France Info m'a appris ce matin que la réussite du meeting de Jean-Luc Mélenchon était une insurection sans les indispensables comlément citoyenne et civile et ou laïque, et ou républicaine CriantCriantCriant !!!

Le ton de France Info reveniat à dire "une bande de gueux ont sorti leurs fourches à la Bastille" CriantCriantCriant !!!

Ne baissons pas la garde continuons à pousser le maul*!!!

Contre le MES, notre pilier droit est Marie-Caroline Porteu, notre pilier gauche Yves Besançon  et j'occupe le poste de bourdon de mêlée que j'occupais déjà RCVV

Le poste de pilier droit et l'ensemble du pack et de l'équipe de rugby est à déterminer.Clin d'œil

Des vocations ? Clin d'œil

N'hésitez pas à me le faire savoir, ce serait Clin d'œil

A bientôt Sourire.

Amitié Étreinte.

* Maul (anglais : « malmener ») : constitué par un joueur debout portant le ballon, un ou plusieurs adversaires et un ou plusieurs coéquipiers qui sont liés à lui. Les joueurs de l’équipe attaquante doivent être sur leurs pieds et avancer vers la ligne de but adverse, sinon l’arbitre est forcé d'arrêter le jeu et ordonner une mêlée en rendant l’introduction à l’équipe défendant. Un maul qui avance bien est un groupé pénétrant (voir). S'il avance en permettant à ses participants de sortir du maul puis d'y revenir régulièrement pour maintenir sa marche, on parle de « maul déroulant ».

Je reviens juste de Reims, journée organisée par camédia sur "les idendités remarquables" pendant laquelle nous avons souhaité un bon anniversaire à E.Plénel, venu nous parler de son livre "notre France" et je suis heureuse de le souhaiter à tous les journalistes de Médiapart. Mais savez-vous quel cadeau d'anniversaire me ferait plaisir pour le 5ème? (eh oui! j'y crois): que le président qui sera prochainement élu, François Hollande de préférence, qui sera dans vos murs prochainement, fasse la promesse d'y revenir une fois élu, et pas seulement en tant que candidat, et accepte le feu croisé de vos questions sans concession. Pour moi ce serait vraiment un combat gagné pour la démocratie qu'un Président soit interviewé par des journalistes libres et indépendants et pas uniquement par ceux de la télévision. Bon anniversaire à tous.

Deux ans pour acquerir une veritable autonomie financiere, 47% de nouveaux abonnes a trouver, ca ne sera pas facile...

Debarrassez-vous le plus vite possible des ces "partenaires" avant qu'il ne leur vienne a l'idee d'influencer vos editoriaux.

Il faudra en effet faire preuve de la meme intransigeance et du meme serieux si d'aventure un gouvernement de gauche arrivait au pouvoir le 6 mai. Mediapart devra prouver qu'il n'est pas un journal de gauche mais un journal veritablement independant.

En tout cas felicitations a toute l'equipe pour la qualite de vos articles...

 

Merci à Edwy PLENEL et à toute l'équipe de MEDIAPART

pour son courage et son indépendance.

Il est triste de voir la complaisance , l'esprit courtisan de beaucoup de vos confrères.

Ceux là devraient écouter la chanson de BRASSENS : "le petit joueur de fluteau"

Mais sont-ils capables de la comprendre?

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

Sous l'onglet "Prolonger", vous trouverez les références et les liens des articles récemment consacrés à Mediapart dans la presse.