Comment la finance a capturé l’économie et comment la remettre à sa place

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le secteur financier est un pivot du capitalisme moderne. Depuis dix ans, il a été très superficiellement réformé alors qu’il est à l’origine de la crise de 2008. À chaque tentative de renforcement de la régulation, les lobbies financiers ont adouci la réforme en agitant le risque d’un désastre pour l’économie. Résultat : le pouvoir de la finance n’a pas reculé et les risques pour l’économie réelle demeurent immenses.