La cour administrative annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une décision sans précédent. Et elle prend une portée encore plus symbolique au moment où les droites et les gauches confondues ont décidé de lancer une procédure de référendum d'initiative partagée pour s'opposer à la privatisation d'ADP. La cour d'appel administrative de Paris a décidé mardi 16 avril d'annuler la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, suivant l'avis du rapporteur public. En mars, celui-ci avait demandé cette annulation, estimant que la procédure et le cahier des charges n'avaient pas été respectés.