La politique économique de Biden: une rupture incomplète

Par

Joe Biden a engagé un changement de cap par rapport aux canons économiques des précédentes administrations. Une rupture encore limitée sur certains points centraux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les premiers pas de la présidence Biden sur le plan économique, s’ils ne laissent pas indifférent, posent un certain nombre de questions sans réponse. Quelque chose a bougé outre-Atlantique. Mais la nature de ce mouvement reste imprécise : est-on à l’aube d’un dépassement du néolibéralisme et de la naissance d’une nouvelle voie keynésienne et sociale-démocrate ? Ou s’agit-il avant tout, comme l’écrit l’économiste de l’université de Genève Bruno Amable dans Libération, d’une simple « correction des excès de la libéralisation néolibérale et une tentative de revenir à un capitalisme un peu moins prédateur » ?