Pour la banque Rothschild, arrêter le charbon. Ou pas.

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À trois jours de son assemblée générale du jeudi 16 mai, la banque d’affaires Rothschild a annoncé, lundi soir, la fin de son mandat de conseil en lien avec l’un des projets de mines de charbon les plus contestés au monde : Carmichael, en Australie, riche d’un immense gisement potentiel, et dont l’activité impacterait la Grande Barrière de corail.