Vers un nouveau passage en force sur la loi Macron

Le premier ministre l'avait déjà invoqué en février dernier en première lecture pour couper l'herbe sous le pied des élus PS récalcitrants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Faute de majorité assurée à l'Assemblée sur la loi Macron, Manuel Valls passera une nouvelle fois en force mardi afin de faire adopter par les députés ce texte censé doper la croissance et l'activité.