Costa, leader européen des croisières, promet de laisser Marseille respirer

Par
Le groupe Costa, leader européen de la croisière, et le Grand port maritime de Marseille (GPMM) se sont engagés mardi à réduire l'impact environnemental des navires à quai, une pollution dénoncée par les associations de défense de la nature.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - Le groupe Costa, leader européen de la croisière, et le Grand port maritime de Marseille (GPMM) se sont engagés mardi à réduire l'impact environnemental des navires à quai, une pollution dénoncée par les associations de défense de la nature.