Constancio: La BCE n'a pas d'excuse pour ne pas réagir à une crise

Par
La Banque centrale européenne n'a "aucune excuse" pour ne pas intervenir en rachetant des obligations d'Etat en cas de crise de liquidité, a déclaré jeudi le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, dont le mandat expire à la fin du mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne n'a "aucune excuse" pour ne pas intervenir en rachetant des obligations d'Etat en cas de crise de liquidité, a déclaré jeudi le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, dont le mandat expire à la fin du mois.