Le retour des évadés fiscaux a rapporté plus de 8 milliards

Par

La cellule de régularisation de Bercy destinée aux évadés fiscaux devrait avoir rapporté 8,6 milliards d’euros en cinq ans, jusqu’à sa fermeture prévue à la fin de l’année.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La cellule de dégrisement fiscal de Bercy a déjà rapporté plus de 8 milliards d’euros à l’État, et devrait engranger 500 millions de plus en 2018 malgré sa fermeture prévue à la fin de l’année, rapporte le journal Les Échos. Créée en 2013, elle permettait aux contribuables possédant des comptes cachés à l'étranger de régulariser leur situation, moyennant des pénalités réduites. L'administration a alors créé un service dédié, le STDR, chargé de traiter les demandes. Face à l'afflux de dossiers – près de 50 000 au total –, ses effectifs ont été augmentés et de nouvelles antennes en région ont été créées.