La CGT et les sous-traitants d'Airbus font front commun

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

" La CGT est à l'origine de plusieurs actions en justice de salariés d'Altran qui ont notamment obtenu en janvier 2018 la condamnation du groupe d'ingénierie au versement de 10 millions d'euros pour non-paiement d'heures supplémentaires. "

"Ah, parce qu'il faut les payer aussi, les ingénieurs !?!? "

Manu.

  • Nouveau
  • 17/10/2018 13:36
  • Par

Cette catégorie de personnel n'est pas à plaindre, les salariés de ces sociétés, qui sont cadres pour un grand nombre d'entre eux, sont soumis aux mêmes conditions de travail que ceux des donneurs d'ordre qui sont souvent au forfait jour et ne chouinent pas.

 

Il serait plus judicieux d'aller porter le pet chez les fournisseurs et petits fabricants de rang 1 ou 2.

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale