Alain de Pouzilhac: «La fusion RFI-France 24 n'est plus qu'une question de jours»

Par

Le président de l'AEF reste droit dans ses bottes, malgré la décision de la cour d'appel de Paris de suspendre la fusion entre France 24 et RFI.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président de l'AEF reste droit dans ses bottes, malgré la décision de la cour d'appel de Paris de suspendre la fusion entre France 24 et RFI. «C'est une étape purement technique, le tout dernier petit obstacle, insiste Alain de Pouzilhac. La fusion entre ces deux entités deviendra effective à la fin janvier. C'est un engagement que j'ai pris, conformément aux voeux du président de la République. Tout le reste n'est qu'une bataille d'arrière-garde... Cette fusion n'est plus qu'une question de quelques jours.»