Telecom Italia veut un accord sur l'emploi d'ici le 6 mars

Par
Telecom Italia (TIM) a invité les syndicats à conclure d'ici au 6 mars un accord sur un plan de suppression d'emplois faute de quoi il fera appel à un plan de licenciement temporaire financé par l'Etat, a déclaré jeudi Salvo Ugliarolo, le secrétaire général du syndicat Uil.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Telecom Italia (TIM) a invité les syndicats à conclure d'ici au 6 mars un accord sur un plan de suppression d'emplois faute de quoi il fera appel à un plan de licenciement temporaire financé par l'Etat, a déclaré jeudi Salvo Ugliarolo, le secrétaire général du syndicat Uil.