Vers un crédit moins facile aux sociétés endettées, selon Villeroy

Par
Le Haut comité de stabilité financière (HCSF) se tient prêt à faire plus pour limiter la croissance rapide de l'endettement des grandes entreprises françaises en imposant notamment une surcharge de fonds propres aux banques qui leur prêtent, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque de France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Haut comité de stabilité financière (HCSF) se tient prêt à faire plus pour limiter la croissance rapide de l'endettement des grandes entreprises françaises en imposant notamment une surcharge de fonds propres aux banques qui leur prêtent, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque de France.