Quand Pôle emploi demande le remboursement d’un milliard d’euros à des chômeurs

Selon les informations de France Info, plus de 981 millions d’euros ont été versés à tort à des demandeurs d’emploi en 2016. Ces « trop-perçus », dus à une série d’erreurs de Pôle emploi, ont ensuite été réclamés aux allocataires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la seule année 2016, plus de 981 millions d’euros ont été versés à tort à des demandeurs d’emploi, puis ont été réclamés à leurs bénéficiaires plusieurs mois ou années plus tard, a indiqué ce samedi France Info, sur la base d’informations de l’Unédic, le gestionnaire de l’assurance chômage.