Fraude, paradis fiscaux... guerre des mondes au Sénat

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« J’ai quand même eu l’impression que l’on nous a pris pour les perdreaux de l’année. A entendre les banquiers de ce matin, il ne s’est rien passé en 2007-2008. Ils ne sont coupables de rien. Et aujourd’hui, tout va bien dans le meilleur des mondes. » A sa manière un peu abrupte, le sénateur socialiste Yannick Vaugrenard résumait une journée de la commission d’enquête sénatoriale sur l’évasion des capitaux et des actifs hors de France.