Crédit mutuel Arkéa: petites et basses manœuvres sur les réseaux sociaux

Par

Dans sa campagne pour faire scission du Crédit mutuel, la banque Arkéa a embauché une mystérieuse société de conseils sur Internet, dénommée Bloom, qui était déjà venue en appui de François Fillon pendant sa campagne des primaires de la droite. Au même moment, des opérations d’officine sont organisées sur les réseaux sociaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans sa campagne pour faire scission du Crédit mutuel, la banque Arkéa a mobilisé d’immenses moyens. Certains sont visibles : les dirigeants de l’établissement ont ainsi organisé jeudi une manifestation à grand spectacle à Paris, quasi obligatoire, tous frais payés, salaires compris. Mais d’autres le sont moins : la banque a discrètement enrôlé à ses côtés une mystérieuse petite société, dénommée Bloom, pour l’aider sur les réseaux sociaux. Intrigués du rôle que pouvait jouer cette petite société, nous avons cherché à interroger son dirigeant, un dénommé Bruno Breton. Peine perdue : malgré nos appels insistants, il n’a jamais voulu nous parler. Vérifications faites, nous avons tout de même percé un peu du mystère.