Coentreprise entre Orano et l'Ouzbékistan dans l'uranium

Par
L'Ouzbékistan va mettre sur pied une coentreprise avec le groupe français Orano, ex-Areva, en vue d'explorer puis éventuellement de développer les gisements d'uranium situés dans la province de Navoi, situé dans le nord du pays, selon un projet de décret du gouvernement publié mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TASHKENT (Reuters) - L'Ouzbékistan va mettre sur pied une coentreprise avec le groupe français Orano, ex-Areva, en vue d'explorer puis éventuellement de développer les gisements d'uranium situés dans la province de Navoi, situé dans le nord du pays, selon un projet de décret du gouvernement publié mardi.