Les Suisses défendent l'incarcération de Condamin-Gerbier

Par

Arrêté le 5 juillet, le financier est toujours détenu à Berne, inculpé pour espionnage économique. Le procureur général de la Confédération se défend de vouloir « faire un exemple » même si les vols de données bancaires se multiplient, devenant le pire cauchemar des banques suisses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Genève, de notre correspondante