G-20: la marche en aveugle des banquiers centraux

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un groupe d'aveugles qui cherchent la porte de sortie après avoir perdu leurs cannes blanches: c'est l'impression, assez inquiétante, que donne aujourd'hui un «panel» réunissant les patrons des principales banques du monde, réunis vendredi à Paris avant le début des travaux du 20 des ministres des finances et banquiers centraux, pour débattre du lien entre «déséquilibres globaux et stabilité financière». Que du beau monde: l'Américain Ben Bernanke, l'Anglais Mervyn King, le Japonais Masaaki Shirakawa, l'Européen Jean-ClaudeTrichet et, last but not least, le Chinois Zhou Xioachuan.