La grande compréhension dont le gouvernement fait preuve à l'égard de GDF-Suez, et de ses actionnaires, ne se dément pas. Après lui avoir confié les clefs du groupe gazier, lui avoir laissé toute latitude sur l'instauration des tarifs, avoir adopté nombre de textes lui facilitant la vie, la puissance publique s'apprête à nouveau à lui donner un coup de main financier.