La Bafin lève l'interdiction des ventes à découvert sur Wirecard

Par
La BaFin, l'autorité des marchés financiers allemands, a levé vendredi l'interdiction des prises de position à découvert sur Wirecard qu'elle avait mise en oeuvre deux mois plus tôt.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

FRANCFORT (Reuters) - La BaFin, l'autorité des marchés financiers allemands, a levé vendredi l'interdiction des prises de position à découvert sur Wirecard qu'elle avait mise en oeuvre deux mois plus tôt.

Cette décision avait été prise en raison de la volatilité du titre du spécialiste du traitement des paiements électroniques à la suite d'articles du Financial Times évoquant de possibles malversations financières, qui font actuellement l'objet d'une enquête.

La BaFin a déposé une plainte pour manipulation de cours sur Wirecard.

Le Financial Times a publié à partir du 30 janvier plusieurs articles sur des malversations financières et des irrégularités comptables présumées dans les bureaux du groupe allemand à Singapour. Wirecard a annoncé fin mars le dépôt d'une plainte visant le quotidien et l'un de ses journalistes.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale