La mobilisation se maintient, dans le calme

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un cortège toujours fourni. Et, cette fois, tout à fait paisible. Ce jeudi 19 mai, septième journée d’action unitaire contre la loi sur le travail depuis la première manifestation du 9 mars, entre 13 000 (selon la police) et 100 000 (selon la CGT) manifestants ont arpenté les rues des XIIe et XIIIe arrondissements parisiens, dans le plus grand calme. Ces deux éléments sont autant d’informations que le gouvernement devra prendre en compte. Mardi, lors de la précédente manifestation, la préfecture avait décompté presque le même nombre de manifestants, 12 000, mais les syndicats n’en avaient compté « que » 55 000. Et de fait, ce jeudi, les avenues empruntées par le cortège, entre Nation et place d’Italie, étaient pleines, sans doute plus que deux jours auparavant.