Selon nos informations, les futurs propriétaires du journal Le Monde, le trio Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, ont demandé à Bernard-Henri Lévy de devenir l'un de leurs représentants au conseil de la société. Cette arrivée, en même temps que la prise en main du groupe par ses nouveaux actionnaires, va définitivement mettre un terme à cette exception queLe Monde a longtemps constituée: «un journal de journalistes géré comme un bien public», pour reprendre la formule du fondateur Hubert Beuve-Méry. Le journal était depuis des décennies propriété de ceux qui le fabriquaient et était dirigé depuis le début par un journaliste. L'ancienne patronne de la CFDT, Nicole Notat, serait aussi pressentie, de même que Laure Adler, l'ancienne directrice de France Culture, Antoine Bernheim, l'ex-président de Generali, l'économiste Daniel Cohen et Louis Gautier, un ancien conseiller de Lionel Jospin. Louis Schweitzer, déjà patron du conseil de surveillance, présiderait le conseil auquel s'ajoutera le trio.