Quatre offres de reprise pour Ascometal

Par
Quatre groupes industriels ont déposé une offre de reprise du sidérurgiste français Asco Industries, plus connu sous sa marque Ascometal, qui emploie 1.350 salariés et a été placé en redressement judiciaire, a-t-on appris mardi de source syndicale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Quatre groupes industriels ont déposé une offre de reprise du sidérurgiste français Asco Industries, plus connu sous sa marque Ascometal, qui emploie 1.350 salariés et a été placé en redressement judiciaire, a-t-on appris mardi de source syndicale.