Perquisitions dans des locaux de BMW pour un logiciel suspect

Par
Les autorités allemandes ont annoncé mardi avoir conduit des perquisitions au siège de BMW à Munich et dans d'autres locaux du constructeur automobile allemand en Autriche dans le cadre d'une enquête sur une possible utilisation de logiciels de manipulation des émissions polluantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT/MUNICH (Reuters) - Les autorités allemandes ont annoncé mardi avoir conduit des perquisitions au siège de BMW à Munich et dans d'autres locaux du constructeur automobile allemand en Autriche dans le cadre d'une enquête sur une possible utilisation de logiciels de manipulation des émissions polluantes.