New Delhi réexaminera bientôt le dossier Air India

Par
Le gouvernement indien réexaminera bientôt son projet de cession d'une participation de 76% dans la compagnie aérienne nationale Air India, a déclaré mercredi le ministre de l'Aviation civile Suresh Prabhu.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

NEW DELHI (Reuters) - Le gouvernement indien réexaminera bientôt son projet de cession d'une participation de 76% dans la compagnie aérienne nationale Air India, a déclaré mercredi le ministre de l'Aviation civile Suresh Prabhu.

L'Inde avait annoncé en mars son intention de placer 76% du capital d'Air India, avec une reprise de dette représentant l'équivalent de 5,1 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros), sans attirer le moindre acheteur, certains candidats estimant que l'opération était trop coûteuse.

Le ministre avait déclaré cette semaine que le moment était mal choisi pour privatiser Air India en raison de la cherté du pétrole, avait rapporté le journal Mint mardi.

Air India, qui compte 27.000 salariés, a six filiales dont trois sont déficitaires, représentant un actif de l'ordre de 4,6 milliards de dollars. Elle a également des actifs immobiliers estimés à 1,24 milliard de dollars dont les propriétaires sont diverses entités publiques.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale