La BoE épargnera les banques de l'UE en cas de Brexit en douceur

Par
La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé mercredi qu'elle ne demanderait pas aux banques européennes de constituer des fonds propres supplémentaires au niveau local quand le Royaume-Uni quittera l'Union européenne, mais elle a prévenu qu'il y aurait des "conséquences" en cas d'échec des discussions sur le Brexit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé mercredi qu'elle ne demanderait pas aux banques européennes de constituer des fonds propres supplémentaires au niveau local quand le Royaume-Uni quittera l'Union européenne, mais elle a prévenu qu'il y aurait des "conséquences" en cas d'échec des discussions sur le Brexit.