«L’Opinion», le journal des milliardaires

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ancien directeur des Échos puis du Figaro, Nicolas Beytout a réussi un tour de force en fondant L’Opinion. Il est parvenu en quelques années à en faire un journal qui est le symbole de ce qu’est devenue une partie de la presse quotidienne française : une presse qui vit, trop souvent, en consanguinité avec les milieux financiers, qui entretient avec eux des relations cachées impactant jusqu’aux contenus éditoriaux, et qui, sans eux, serait depuis longtemps en faillite.