UBS verse 230 millions de dollars à New York pour des titres immobiliers

Par
UBS a accepté de verser 230 millions de dollars (187,5 millions d'euros) pour mettre fin à un contentieux avec l'Etat de New York qui l'accuse d'avoir trompé les investisseurs lors de la vente de titres adossés à des prêts immobiliers risqués, une classe d'actifs à l'origine de la crise financière de 2008.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEW YORK (Reuters) - UBS a accepté de verser 230 millions de dollars (187,5 millions d'euros) pour mettre fin à un contentieux avec l'Etat de New York qui l'accuse d'avoir trompé les investisseurs lors de la vente de titres adossés à des prêts immobiliers risqués, une classe d'actifs à l'origine de la crise financière de 2008.