TIM veut contrôler son réseau fixe en cas d'alliance avec Open Fiber

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Telecom Italia (TIM) devra trouver un moyen de garder le contrôle de son réseau fixe s'il le fusionne avec celui d'Open Fiber, son concurrent plus petit dans le haut débit, a déclaré mardi Luigi Gubitosi, l'administrateur délégué de l'opérateur télécoms italien.