Linde et Praxair font des concessions pour le feu vert de l'UE

Par
Les groupes de gaz industriels Linde et Praxair ont soumis des concessions en vue de calmer les éventuelles inquiétudes des autorités de la concurrence européennes et d'obtenir le feu vert de Bruxelles à leur projet de fusion de 79 milliards de dollars (65 milliards d'euros).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Les groupes de gaz industriels Linde et Praxair ont soumis des concessions en vue de calmer les éventuelles inquiétudes des autorités de la concurrence européennes et d'obtenir le feu vert de Bruxelles à leur projet de fusion de 79 milliards de dollars (65 milliards d'euros).