Les «Licenci'elles» emportent une petite victoire contre les licenciements boursiers

Par Pierre-Yves Bulteau et Mathilde Goanec

Licenciées en 2011 par le groupe des 3 Suisses, les ex-salariées n'ont cessé de se battre via leur collectif les Licenci'elles. Une mobilisation originale, qui a porté le projet d'interdiction des licenciements boursiers, et qui fait des émules. Quatre ans plus tard, malgré les épreuves rencontrées, la cour d'appel de Douai devrait, mardi, leur donner raison en condamnant les 3 Suisses pour licenciements abusifs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le T-shirt rose est leur marque dans la lutte. On le repère vite parmi les chasubles et les autocollants de manif. Il a également fait son petit effet en ce mois de septembre grisonnant de 2012. C'était à la Fête de l'Humanité où elles sont arrivées, là, à trois. Fendant la foule des admirateurs et des curieux, les Licenci'elles, ces salariées licenciées par les 3 Suisses, ont rejoint Daniel Mermet et Jean-Luc Mélenchon au studio mobile de Radio France.