Khashoggi: Siemens pressé de toutes parts de ne pas aller à Ryad

Par
Le patron de Siemens Joe Kaeser, était pressé de toutes parts dimanche de ne pas se rendre à la conférence sur les investissements dite "Davos du désert" en Arabie saoudite à la suite du décès du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Le patron de Siemens Joe Kaeser, était pressé de toutes parts dimanche de ne pas se rendre à la conférence sur les investissements dite "Davos du désert" en Arabie saoudite à la suite du décès du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi.