Les constructeurs auto discutent d'une surprime à leurs frais

Par
Les industriels français de l'automobile discutent entre eux pour mettre en place à leurs frais dans l'Hexagone une prime à la conversion d'anciens véhicules, rapporte dimanche le journal Les Echos dans son édition en ligne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les industriels français de l'automobile discutent entre eux pour mettre en place à leurs frais dans l'Hexagone une prime à la conversion d'anciens véhicules, rapporte dimanche le journal Les Echos dans son édition en ligne.