Moody's met la France mais aussi l'Allemagne sous pression

Par
L'agence de notation a renouvelé les mises en garde sur la notation de la France. Les menaces qui pèsent sur le triple A français rendent caduques toutes les mesures de sauvetage et accentuent la crise de la zone euro. L'Allemagne, qui a dicté ses choix, se voit pressée de changer de politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Moody's n'a pas eu besoin de trois mois pour se faire une idée de la situation de la France. Alors que l'agence de notation avait annoncé à la mi-octobre qu'elle mettait en examen le triple A de la France jusqu'à fin janvier, avant de se prononcer, celle-ci a décidé d'accélérer brusquement le calendrier.