Quand l'oncle Paul (Krugman) raconte l'euro aux Américains

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un long article du New York Times, Paul Krugman estime que les réalisations européennes, la paix sur un continent traditionnellement ravagé par les guerres et la création «de sociétés peut-être les plus dignes de l'histoire humaine» sont souillées «tandis que le rêve européen tourne au cauchemar pour trop de gens». Sous le titre dramatique «L'Europe peut-elle être sauvée?», le pape du néo-keynésianisme décrit ce qu'il appelle «euromess» (le gâchis de l'euro) et entreprend d'expliquer à ses lecteurs «comment on en est arrivé là».