Engie condamné à 100 millions d'euros pour abus de position dominante

Par
L'Autorité de la concurrence a infligé mercredi une amende de 100 millions d'euros au groupe Engie pour abus de position dominante sur le marché français du gaz en utilisant du fichier clients qu'elle possédait en qualité d'ancien monopole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence a infligé mercredi une amende de 100 millions d'euros au groupe Engie pour abus de position dominante sur le marché français du gaz en utilisant du fichier clients qu'elle possédait en qualité d'ancien monopole.