Croissance moins dynamique dans le secteur privé allemand

Par
La croissance du secteur privé allemand a perdu un peu d'élan en mars en raison notamment d'un ralentissement dans le secteur manufacturier, sans pour autant remettre en cause le scénario d'une croissance robuste pour la première économie d'Europe sur les trois premiers mois de l'année.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS/LONDRES (Reuters) - La croissance du secteur privé allemand a perdu un peu d'élan en mars en raison notamment d'un ralentissement dans le secteur manufacturier, sans pour autant remettre en cause le scénario d'une croissance robuste pour la première économie d'Europe sur les trois premiers mois de l'année.