France Télécom: «Le harcèlement était organisé au plus haut niveau»

Par
Jean-Paul Teissonnière, avocat du syndicat Sud qui a déposé plainte au pénal contre France Télécom et ses anciens dirigeants, s'inquiète. Selon lui, l'enquête en cours risque d'être limitée et seuls quelques responsables locaux pourraient être poursuivis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est l'avocat emblématique des victimes de l'amiante. Celui qui a fait reconnaître par les tribunaux que les entreprises avaient mis en danger la vie de leurs salariés en les exposant à l'amiante. Tout en continuant son combat, Jean-Paul Teissonnière a ouvert ces derniers mois un autre front.