Médias Enquête

Arnault et les Bettencourt sont les actionnaires cachés de «L'Opinion»

L'Opinion, le quotidien libéral de Nicolas Beytout, est aussi celui des grandes fortunes. Son patron a toujours refusé de publier la liste de ses actionnaires. Les deux principaux financeurs se révèlent être Bernard Arnault ainsi que les Bettencourt. Quelques autres milliardaires complètent l'actionnariat.

François Krug

22 août 2014 à 12h57

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Depuis le lancement de L’Opinion (un quotidien papier et un site web), en mai 2013, Nicolas Beytout a toujours refusé de dévoiler qui finance son quotidien « libéral, pro-européen, pro-business », comme il le définit lui-même. Mediapart est en mesure de révéler que les deux tiers des fonds ont été apportés par les deux plus grandes fortunes françaises. Bernard Arnault, déjà propriétaire du quotidien économique Les Échos, a investi au total six millions d’euros via une filiale discrète du groupe LVMH. Il est suivi de près par la famille Bettencourt.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal