LVMH-Tiffany: cette lettre si embarrassante de Jean-Yves Le Drian

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis quinze jours, le ministre des affaires étrangères est aux abonnés absents. Jean-Yves Le Drian semble s’être volatilisé depuis que LVMH a annoncé que le groupe renonçait à son OPA sur le joaillier américain Tiffany à la suite d’un courrier rédigé par le ministre. Le jour de cette annonce, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, interrogé sur cette intervention sans précédent, avait déclaré : « Jean-Yves Le Drian est mieux à même de s’exprimer sur un courrier qu’il a lui-même signé », en promettant que ce dernier aurait « l’occasion de revenir sur le sujet dans le détail ». Depuis, silence radio face aux questions de la presse.