Nissan écarte Ghosn malgré les demandes de Renault

Par
Le conseil d'administration de Nissan a voté jeudi à l'unanimité l'éviction de son président Carlos Ghosn, en détention depuis lundi au Japon sous des accusations de fraude financière et de détournement de fonds.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

YOKOHAMA/PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration de Nissan a voté jeudi à l'unanimité l'éviction de son président Carlos Ghosn, en détention depuis lundi au Japon sous des accusations de fraude financière et de détournement de fonds.