GSK se retire de la course pour les actifs de Pfizer

Par
GlaxoSmithKline a annoncé vendredi s'être retiré de la course pour le rachat des actifs de santé grand public de Pfizer, une décision qui met en péril le processus de mise aux enchères dont le laboratoire américain espérait tirer une vingtaine de milliards de dollars (16 milliards d'euros).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - GlaxoSmithKline a annoncé vendredi s'être retiré de la course pour le rachat des actifs de santé grand public de Pfizer, une décision qui met en péril le processus de mise aux enchères dont le laboratoire américain espérait tirer une vingtaine de milliards de dollars (16 milliards d'euros).