Réserves d'Eurostat sur les fonds investis dans Orano

Par
Eurostat estime que les 2,5 milliards d'euros apportés par l'Etat français à Orano, le groupe qui a succédé à Areva, auraient dû être comptabilisés dans le déficit public 2017 de la France, qui pourrait alors s'en trouver rehaussé de l'ordre de 0,1 point de PIB à 2,7%, annonce lundi l'Insee.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Eurostat estime que les 2,5 milliards d'euros apportés par l'Etat français à Orano, le groupe qui a succédé à Areva, auraient dû être comptabilisés dans le déficit public 2017 de la France, qui pourrait alors s'en trouver rehaussé de l'ordre de 0,1 point de PIB à 2,7%, annonce lundi l'Insee.