PSA refuse de prendre le moindre engagement sur Aulnay

Revenant sur ses propos récents, la direction de PSA exclut de faire « des promesses irresponsables» sur le maintien de l'usine d'Aulnay après 2016, lors du comité centrale d'entreprise extraordinaire jeudi

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La direction de Peugeot a refusé à prendre le moindre engagement sur l'avenir du site d'Aulnay lors de la réunion du comité central d'entreprise extraordinaire, jeudi après midi. Les syndicats cherchaient à obtenir des assurances sur le maintien du site d'Aulnay après 2016 avec le développement d'un nouveau véhicule pour remplacer la C3. Et ils demandaient un engagement écrit. Denis Martin , directeur industriel du groupe, n'a pas voulu, déclarant « Nous ne faisons jamais de promesses irresponsables ».