La Nissan Leaf pourra suppléer le réseau électrique en Allemagne

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris... Celui qui met sa voiture en charge pourrait, en cas de forte demande d'électricité, la récupérer avec la batterie plus à plat qu'avant sa mise en charge ?

En gros, celui qui part travailler avec sa Nissan Leaf doit prévoir de dormir au travail s'il fait trop froid ? Ce n'est pas non plus de l'écologie punitive, c'est du grand n'importe quoi ! J'ai mal compris, c'est certain undecided !!!

Vous avez bien compris De toute façon ce genre de bidule restera toujours anecdotique

Ces voitures ont une autonomie de 300 km. On pourra revendre une partie de la charge tout en en gardant assez pour rentrer chez soit pour écrêter un pic de consommation dans une tranche horaire où la voiture n'est pas employée, tout cela pour bénéficier de tarifs avantageux Ce n'est pas plus nécessaire d'avoir une batterie chargée à 100% en permanence que de faire le plein d'essence tous les jours, et pendant que la voiture ne roule pas, la batterie peut servir à autre chose. Il est clair que vous ne comprenez pas que le monde est en train de changer sous votre nez.

Ah !? Et quand tous ces braves travailleurs avec leurs magnifiques voitures électriques les mettront en charge dans la même tranche horaire, il se passera quoi, Monsieur/Madame "j'ai tout compris sur l'écologie" ?

  • Nouveau
  • 23/10/2018 17:13
  • Par

Pas d'accord,  on en reparle dans 10ans....

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale