Carlos Ghosn a sous-estimé sa rémunération pendant huit ans

Par
Les procureurs du parquet de Tokyo devraient engager de nouvelles poursuites contre Carlos Ghosn pour avoir conspiré afin de sous-estimer sa rémunération pendant trois ans à compter de l'exercice fiscal 2015, rapporte vendredi le journal Asahi, et non plus seulement sur la période 2010-2015.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Les procureurs du parquet de Tokyo devraient engager de nouvelles poursuites contre Carlos Ghosn pour avoir conspiré afin de sous-estimer sa rémunération pendant trois ans à compter de l'exercice fiscal 2015, rapporte vendredi le journal Asahi, et non plus seulement sur la période 2010-2015.