Le fonds norvégien prié de rester dans le pétrole

Par
Le fonds souverain norvégien, le plus important au monde, doit continuer à investir dans les sociétés pétrolières et gazières, recommande vendredi une commission nommée par le gouvernement, en contradiction avec des conseils prodigués précédemment par la banque centrale du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

OSLO (Reuters) - Le fonds souverain norvégien, le plus important au monde, doit continuer à investir dans les sociétés pétrolières et gazières, recommande vendredi une commission nommée par le gouvernement, en contradiction avec des conseils prodigués précédemment par la banque centrale du pays.