Dominique Strauss-Kahn, la voix de son maître

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) a finalement rompu un silence assourdissant qui commençait à faire désordre alors que le système financier américain vient de frôler l'explosion en vol et que son avenir demeure plus qu'incertain. Mais la «libre opinion» que Dominique Strauss-Kahn, délaissant un instant les enjeux majeurs du congrès de Reims du PS français, a livré mardi au Financial Times et au Monde laisse pantois.