Un peu plus de femmes dans les colonnes d’«AlterEco»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le mensuel d'économie Alternatives économiques a sorti sa calculette : il est passé de 89,5 % d'experts masculins entre décembre 2016 et mai 2017 à 51 % au cours du semestre suivant, avant de remonter à 70 % entre janvier et juin 2018. La part de femmes (chercheuses, actrices du monde professionnel et de la société civile…), à qui la parole est donnée, paraît ainsi globalement en progrès, de 2016 à aujourd'hui, mais la tendance semble s'essouffler.